La bénédiction de TORONTO

 

" [...] Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit ;

mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu,

car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde ". (1 Jean 4/1)

 

Depuis janvier 1994, des phénomènes exceptionnels se sont déroulés dans une petite communauté charismatique, dans l'assemblée " Airport Vineyard " prés de la ville de Toronto au Canada. Ainsi des personnes sont, par la puissance du souffle de l'Esprit Saint, projetées en arrière, pris de convulsions allongés sur le sol, poussant des cris, éclatant en sanglots ou pris de fous rires... Dans certains cas elles tombent à la renverse après imposition des mains sur elles... On parle de l'ivresse du " vin nouveau ", de l'ivresse de l'Esprit, du " rire dans l'Esprit ", du " repos dans l'Esprit ", du " Saint rire "... Viennent par milliers du monde entier pour recevoir cette " bénédiction ", des chrétiens principalement issus des milieux Charismatiques et Pentecôtistes, toujours en quête d'expériences personnelles, de sensations physiques et psychiques nouvelles.

Une fois cette " bénédiction " reçue sur le site d'origine, une fois transplantée par des fidèles ayant expérimenté ce qui parfois est comparé à un nouveau type de baptême, elle peut être transmise à d'autres candidats. On devrait alors parler de confusion, de spectacle blasphématoire, de contamination plutôt que de bénédiction !

J'ai assisté personnellement à une rencontre internationale en février 96 à Avignon, prés de l'aéroport et de la commune de Montfavet (1) célèbre pour " son Christ " !... Il est de ces signes parfois ! Le pasteur Canadien Guy Chevreau, l'un des intervenants de " l'Airport Church of Toronto ", s'était longuement étendu sur des descriptions d'expériences vécues dans son église auprès d'un " public " conquis d'avance, car le mot " assemblée " ne conviendrait pas vu les débordements dont j'ai été le témoin. Rien dans son discours ne faisait réellement référence aux Ecritures.

Ainsi, au cours de la narration du pasteur concernant des " expériences " vécues par un de ses confrères dans son assemblée, un groupe de femmes fut soudain pris de ce que l'on nomme plus communément une crise de fou rire incontrôlable, frappant du pied à terre comme pour évacuer le phénomène et qui, plongeant les voisins dans une perplexité muette et gênée, dans d'autres lieux aurait été tout simplement qualifiée d'hystérique et inconvenante. L'attitude du chrétien qui tente d'exercer son esprit de discernement l'oblige cependant à faire preuve de patience et de tolérance devant l'égarement d'un frère ou d'une sœur mais dans ce cas précis, il s'agissait d'un désordre digne d'un stand de foire ou de kermesse et durant plus d'un quart d'heure ! Manifestement pourrait-on dire, l'Esprit Saint n'était pas à l'œuvre mais plutôt son contraire, l'adversaire jouant sa partition parodique, si contraire à l'enseignement de base des Ecritures. Un exemple : DIEU avait décidé il y a 20 siècles de s'incarner dans le temps et sur un lieu géographique bien déterminé : Bethlehem. En 1994, il avait réédité l'événement à Toronto ! !

Et au pasteur d'ajouter : " DIEU est évidemment partout mais il est plus particulièrement présent à Toronto ". Priant DIEU de m'assister dans ma réflexion et de m'éclairer sur l'occasion de chute spirituelle que pouvait représenter ce nouveau prodige de séduction contagieuse à l'échelle planétaire, je vis le mot " Toronto " s'inscrire dans mes pensées comme suit (la lettre " O " étant la 15e de l'alphabet et 1 + 5 = 6) :

 " T6R6NT6 ",

Certains pasteurs comme j'en connais, qui n'ont jamais mis les pieds en Israël de leur vie, ont cependant pris la décision d'aller passer une semaine ou plus sur le site pour " aller voir " et en revenir... conquis, forts de pouvoir dire: " j'y étais, je peux donc témoigner et en parler en toute connaissance "... tout détracteur, dont je fais partie, étant considéré comme un envoyé du Malin ! 

Dans la mesure où dans le milieu des Evangéliques, certains fidèles se laissent accaparer par de telles expériences, sources de nouvelles doctrines qui ne peuvent qu'être démoniaques puisque contraires à l'ensemble des Ecritures, on peut comprendre et craindre les conséquences à plus long terme (2) de l'impact de ce nouveau type de séduction, source de polémiques et de division au sein de " ceux qui veulent garder et demeurer fidèles à la parole ". Ce dernier point est très préoccupant dans la mesure où certains fidèles se laissent prendre à cet enthousiasme frénétique, proche de l'hystérie collective, d'une assemblée sous contrôle de forces spirituelles difficiles à démasquer et qui font passer l'Esprit avant Jésus au point de ne plus en parler du tout.

En effet, l'Esprit-Saint parle du Père et du Fils mais jamais en son propre nom !

Lors de ces manifestations de " l'Esprit ", des hommes et des femmes se retrouvent allongés au sol et pour des raisons évidentes de décence obligent les femmes à porter des pantalons, vêtements masculins, dont le port est proscrit par les Ecritures.

" [...] Une femme ne portera point un habillement d'homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme ; car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Eternel, ton Dieu. (Deut 22/5)

Des fondements scripturaires aussi importants étant abandonnés, la dérive entamée ne pourra que s'accentuer, ces expériences étant prises pour des sources de rafraîchissement de la foi en ces temps de détresse sociale. Les divisions qui s'ensuivent provoquent des séparations en clans chez les enfants de DIEU alors que les églises dissidentes et peu fidèles à la Parole tendent à se réunifier à l'échelon mondial au sein du giron Romain.

Croire que l'esprit Saint serait comme un fluide qui pourrait se déverser chez le croyant est une profonde hérésie.

Il n'y a pas d'édification à proprement parler et la prédication est fortement négligée. Lorsque les fondements mêmes de n'importe quel édifice sont minés, l'effondrement généralisé n'est pas loin. Dans cette atmosphère de déliquescence et de " théologie " de kermesse entretenue par des illusions tenant d'expériences paranormales, il est nécessaire de rappeler que la lumière et les ténèbres sont inconciliables. Au risque de paraître pessimiste, et au sujet de l'enlèvement de l'Eglise avant la grande tribulation, un mot " petit ", pris dans un verset à caractère unique, est lourd de significations :

" [...] Ne crains point, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume ". (Luc 12/32)

L'esprit du monde supplantant chaque jour d'avantage l'Esprit de DIEU dans... l'esprit des hommes, il faudra de plus en plus être vigilant et discerner la nature et les appâts mis en place par le malin pour séduire ceux qui lui résistent encore.

" [...] J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir ". (Jean 16/12-13)

La description des scènes qui se tiennent dans ces assemblées touchées par le " réveil du rire dans l'Esprit " suffit à elle même pour se garder de participer à cette bénédiction d'un genre particulier et parodique de l'ambiance normale d'ordre et de mesure qui caractérise la saine doctrine Biblique ! 

Un rire éclate quelque part dans le sein de l'assemblée, inextinguible, un fou rire qui se transmet contre la volonté de certains fidèles et se propage en s'amplifiant. Certains fidèles s'écroulent à terre, saisis par ce rire aussi convulsif que communicatif qu'ils ne peuvent contrôler alors que d'autres se mettent à pleurer sans raisons apparentes. Ce rire considéré comme une bénédiction, peut parfois être communiqué par l'intermédiaire... d'un combiné téléphonique. De telles expériences parfois empreintes de mysticisme sont vécues comme une expérience émotionnelle poussée à son paroxysme et entraînent de nombreux croyants dans un cycle infernal de toujours en rechercher d'autres plus spectaculaires et plus intenses. Un jour ou l'autre des états dépressifs s'installeront pour se substituer à ces expériences tenant de la séduction démoniaque et conduiront à une forme d'apostasie, avec le sentiment de culpabilité de perdre en piété et en ferveur ou de déception spirituelle, les adeptes qui se seront laissés " enrôler " de manière irréfléchie, avant même d'avoir fait preuve de discernement et mis à l'épreuve des Ecritures leur participation à de telles pratiques ! La contagion est telle quelle touche même des non chrétiens, avides de sensationnalisme. Il s'agit plus d'un spectacle que d'une forme de culte à ce niveau et les quelques conversions générées à la suite d'une expérience du rire n'est pas une renaissance au sens Biblique..

Le débat qui s'ensuit provoque des dissensions, des divergences doctrinales échappant à toute analyse rationnelle et des divisions qui sont le but recherché par l'Accusateur devant l'Eternel.

Certains " conducteurs religieux " séduits, avancent des arguments Bibliques pour défendre cette cause : ainsi un passage à propos de Saül se mettant à prophétiser :

" [...] Il ôta ses vêtements, et il prophétisa aussi devant Samuel ; et il se jeta nu par terre tout ce jour-là et toute la nuit ". (1 Samuel 19/24)

Mais c'est faire semblant d'ignorer que Saül était déjà détourné de l'Eternel et qu'un mauvais esprit s'était emparé de lui comme l'attestent précédemment en 15.10 :

" [...] L'Eternel adressa la parole à Samuel, et lui dit : Je me repens d'avoir établi Saül pour roi, car il se détourne de moi et il n'observe point mes paroles. Samuel fut irrité, et il cria à l'Eternel toute la nuit. (et 18/10) : Le lendemain, le mauvais esprit de Dieu saisit Saül, qui eut des transports au milieu de la maison ! ".

Quelques chapitres plus tard, il est en abomination devant l'Eternel en se livrant à une séance de spiritisme, raison suffisante pour être condamné à mort, selon sa propre loi ! ! :

" [...] Et Saül dit à ses serviteurs : Cherchez-moi une femme qui évoque les morts, et j'irai la consulter. Ses serviteurs lui dirent : Voici, à En-Dor il y a une femme qui évoque les morts. Alors Saül se déguisa et prit d'autres vêtements, et il partit avec deux hommes. Ils arrivèrent de nuit chez la femme. Saül lui dit : Prédis-moi l'avenir en évoquant un mort, et fais-moi monter celui que je te dirai. La femme lui répondit : Voici, tu sais ce que Saül a fait, comment il a retranché du pays ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l'avenir ; pourquoi donc tends-tu un piège à ma vie pour me faire mourir ? Saül lui jura par l'Eternel, en disant : L'Eternel est vivant ! il ne t'arrivera point de mal pour cela ". (1 Samuel 28/7-10)

Le cas grave de trouble psychique... et physique, dans le cas de Saül fut le suicide :

" [...] Saül dit alors à celui qui portait ses armes : Tire ton épée, et m'en transperce, de peur que ces incirconcis ne viennent me percer et me faire subir leurs outrages. Celui qui portait ses armes ne voulut pas, car il était saisi de crainte. Et Saül prit son épée, et se jeta dessus. Celui qui portait les armes de Saül, le voyant mort, se jeta aussi sur son épée, et mourut avec lui ". (1 Samuel 31/4-5)

Un chrétien authentique ne peut adhérer à de telles pratiques et de nombreux chrétiens charismatiques ou pentecôtistes ne s'y sont pas laissés prendre et crient au blasphème, à juste titre pour certains de ces phénomènes. La séduction est à ce point opérante que les partisans du " saint rire " accusent les chrétiens réticents devant cette " onction " de blasphémer contre le Saint Esprit en l'attristant par leur refus de prendre part à cette " fête " !... L'amour de la vérité est primordial et doit être recherché en priorité, au risque de se soumettre aux puissances d'égarement :

" [...] L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés ". (2 Thess. 1/ 9-12)

De manière plus générale, de tels phénomènes sont plutôt susceptibles d'être un facteur de critiques émises par des non croyants sincères dans leur approche et doués de raison, discréditant ainsi le message des Ecritures pour les " curieux ", tièdes et hésitants mais définitivement refroidis à l'idée de partager de telles expériences de débordements chaotiques, de tumulte, de confusion contagieuse et d'hystérie collective.

Les grands personnages respectueux de la Loi divine, décrits dans les Ecritures se prosternent et se mettent à genoux devant les êtres célestes qu'ils rencontrent ou les événements extraordinaires qu'ils vivent mais ne sont jamais projetés en arrière, pris de rires convulsifs. La " mauvaise foi " aidant, on peut faire admettre comme paroles d'évangile, certaines hérésies que les Ecritures sont fondamentalement sensées condamner !

Ordre et bienséance sont incontournables, la raison demeurant vigilante, comme le prouvent les 2 versets suivants :

" [...] Car, si je suis absent de corps, je suis avec vous en esprit, voyant avec joie le bon ordre qui règne parmi vous, et la fermeté de votre foi en Christ ". (Colossiens 2/5)

" [...] Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre ". (1 Co 14/40)

Pour conclure, les personnes qui se sont laissés séduire refusent toute critique et font preuve d'intolérance envers ceux qui essaient de les mettre en garde. De telles voies mènent au sectarisme et aux déceptions amères quand une autre séduction, à l'exemple des manifestations " mariales ", plus " prodigieuse " et attractive par des surenchères en promesses de soi-disante bénédiction, se mettra en place à un autre point de la planète.

 

 

 

_____________________________________

notes

(1) l'Eglise Universelle du Christ fut fondée par G. ROUX (1903-1981) un guérisseur persuadé d'être le Christ pour notre temps ! Quelques adeptes subsistent encore de nos jours et publient une revue " lumière ".

(2) certains sujets on subi des troubles sur le plan psychique ou physique : tremblements persistants, mutisme complet et même cécité pendant plusieurs jours. Cécité que certains n'hésiteront pas à comparer à une bénédiction en citant le cas de Saul de tarse, le futur Paul, quand il fut frappé de cécité sur le chemin de Damas : " (...) Comme il était en chemin, et qu'il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui (...) Saul se releva de terre, et, quoique ses yeux fussent ouverts, il ne voyait rien ; on le prit par la main, et on le conduisit à Damas. Il resta trois jours sans voir ".

 

 

 

"Si vous 腎es encore dans ce 'fleuve', sortez de l", un pasteur Vineyard de Toronto se repent

 

Sources: http://www.blogdei.com/index.php/2007/02/05/992-un-pasteur-de-toronto-se-repent-le-temoignage-de-paul-gowdy

 

scène classique

 

NDLR: Le texte de la "Chanson à boire", émanant de leaders de l'église dont il va être question, est disponible en fin de message, en français et en anglais. Ahurissant! Mais d'abord, écoutons ce pasteur. Liliane Fleurian (traductrice)

La séduction de Toronto
Un pasteur de Toronto se repent: Le témoignage de Paul Gowdy
Nous avons ri, pleuré, titubé, avons acheté le T-shirt de l'église, mais où est le réveil?
Il m’a fallu neuf ans pour arriver à écrire ce récit. Je n’étais pas absolument sûr de devoir élever la voix pour dénoncer publiquement les faiblesses du corps du Christ. J'ai dû sonder mon propre cœur pendant des années avant d'être convaincu que ce qui s’est passé à l’Eglise de l'Aéroport de Toronto était mauvais sur toute la ligne, ou en tout cas, que cela a fait beaucoup plus de mal que de bien.
Au cours de ces dernières années je parlais d'une bénédiction hétérogène; il me semble que c'est l'expression qu'employait James A. Beverly dans son livre "Le saint rire et la bénédiction de Toronto" (1994). Aujourd’hui je dirais plutôt que c'est une malédiction hétérogène. Même si certains individus ont pu retirer quelque bienfait de cette expérience, il s'agit d'un leurre satanique et il en résulte infiniment plus de mal que de bien. Mon dilemme venait de ce que je voulais rester dans la crainte du Seigneur: Jésus nous a enseigné que le péché impardonnable était le blasphème contre le Saint-Esprit, qui attribue à Satan ce qui est en fait une œuvre de Dieu. Si on me pousse à me prononcer sur la bénédiction de Toronto, à la déclarer entièrement divine ou entièrement diabolique, je me garde d'être catégorique, mais je suis convaincu que Satan s'est servi de cette expérience pour en aveugler beaucoup, pour occulter de saines doctrines enseignées depuis des siècles dans l'église, et pour empêcher qu'on produise du fruit digne de la repentance. Par elle il a empêché les gens de discerner les esprits et d'éprouver les prophéties.
3 ans dans cette "bénédiction" avaient fait de nous des chrétiens charnels
Après 3 ans passés à baigner dans la "bénédiction" de Toronto, notre assemblée "Vineyard" à Scarborough (un quartier est de Toronto) a failli se désintégrer complètement. Nous passions notre temps à nous dévorer les uns les autres, à cancaner, à nous envoyer "des coups de poignard dans le dos", à semer la division et la critique, etc. Trois années passées à pratiquer l'oraison silencieuse, à prier pour les gens, à être pris de tremblements, à rouler par terre en riant et en rugissant, à servir dans l’équipe de prière de l'église de l'Aéroport, à diriger la louange et à écouter des prédications avaient fait de nous les chrétiens les plus charnels et les plus immatures que j'aie jamais connus. En 1997 je me souviens d'avoir dit à mon ami, le pasteur principal de l’église "Vineyard" de Scarborough, que cette bénédiction de Toronto nous avait pratiquement ravagés! Il était d'accord!
Je peux affirmer que la manifestation des dons spirituels mentionnés dans 1Corinthiens 12 était bien plus fréquente dans notre assemblée avant que la "bénédiction" de Toronto ne commence en 1994, qu’après cette prétendue visitation du Saint-Esprit.
Entre 1992 et 1993, dans la prière, nous avons connu de véritables prophéties, de véritables délivrances. La grâce et la faveur du Seigneur étaient avec nous. Avec la survenue de la "bénédiction" de Toronto, notre ministère a changé. Les seules prières qu'on entendait étaient: "Plus Seigneur, PLUS" ou alors des cris réclamant "LE FEU!" Il y avait aussi les tremblements, les mouvements saccadés du corps accompagnés de "Ooh, OOH, WOOAAH !" Je vous assure que je ne plaisante pas.
Le 20 janvier 1994, une quinzaine de membres de notre église sont allés à l'église "Vineyard" de l'Aéroport de Toronto pour écouter Randy Clark, pasteur de "Vineyard" aux USA. John Arnott avait téléphoné à notre pasteur principal pour nous inviter. Il nous a dit que Randy Clark avait participé à des réunions avec Rodney Howard-Browne et que les manifestations avaient commencé dans son église au cours des semaines suivantes. John espérait que cela ne tarderait pas à se passer chez nous aussi. Nous nous sommes fait un plaisir de répondre à son invitation: notre église, fondée en 1992, était une "église fille" de celle de l'Aéroport de Toronto. Il y avait alors trois églises "Vineyard" à Toronto: une dans le centre ville, celle de Scarborough dans le quartier est, et l'église de l'Aéroport. A nous tous, nous formions une grande et joyeuse famille. Parce que nous n'étions pas très nombreux, nous nous retrouvions pour des événements particuliers, des conférences, des rencontres.
Les responsables Vineyard étaient sincères mais séduits
L'année précédente, la plupart de nos équipes responsables étaient parties ensemble au Nicaragua pour une mission à court terme. Nous nous aimions vraiment les uns les autres, et nous avions une bonne communion fraternelle. Depuis que j'ai quitté "Vineyard", j'ai lu bon nombre d'études critiques au sujet de ce mouvement. Certains voient dans la "bénédiction de Toronto" une vaste conspiration qui s'efforce d'entraîner le corps de Christ dans l'hérésie. Effectivement, je pense que cette "bénédiction" conduit à l'apostasie et l'hérésie, mais ce n'était pas du tout là notre intention. Je suis convaincu que les responsables des églises "Vineyard" sont d'authentiques chrétiens nés de nouveau et qui aiment le Seigneur, mais qu'ils sont tombés dans la séduction. Ils n'ont pas suffisamment aimé le Seigneur pour garder Ses commandements. Ils n'ont pas obéi à la Parole de Dieu, et ils se sont égarés parce qu'ils aspirent à voir des manifestations spectaculaires sur une vaste échelle, des phénomènes exaltants, une grande animation. Moi aussi, j'ai commis ce péché. J'ai prêché ce "renouveau" en Corée, au Royaume-Uni, aux USA, et ici au Canada. Je m'en suis profondément repenti. J'en demande pardon à l'épouse de Christ qui est Son corps, et plus particulièrement aux lecteurs pentecôtistes et charismatiques, car ils sont ma plus proche famille, théologiquement parlant. Je suis un chrétien évangélique, et je l'ai toujours été, mais je ne crois pas à la cessation des dons spirituels avec la fin de l'ère apostolique. Je crois que c'est grâce à mes racines évangéliques (issu d'une famille baptiste, je suis né de nouveau dans l'église presbytérienne) que j'ai commencé à ouvrir les yeux sur ce prétendu renouveau. Rétrospectivement, je me demande comment j'ai fait pour me laisser aveugler à ce point.
Des chrétiens aboyaient et levaient la patte comme pour uriner !
Je riais en voyant des gens qui aboyaient comme des chiens et faisaient semblant de lever la patte pour uriner contre les piliers du local de l'église de l'Aéroport de Toronto. Ceux qui se comportaient comme des animaux aboyaient, rugissaient, gloussaient comme des poules, ou faisaient semblant de voler en agitant les bras. On les aurait crus perpétuellement ivres et ils chantaient des chansons idiotes. Aujourd'hui je ne comprends pas comment j'ai jamais pu croire que des tels phénomènes venaient du Saint-Esprit. C'était bruyant et vulgaire; c'était un blasphème envers le Dieu Saint de la Bible. J'étais probablement persuadé que tant qu'on ne prêchait rien de carrément opposé à l'Ecriture, tous ces phénomènes tombaient dans la catégorie des "manifestations exotiques". Ce terme "exotique" avait pour nous une valeur un peu incantatoire. Il servait à décrire les manifestations que la Bible ne pouvait justifier. On m'avait enseigné que le prédicateur n'avait que deux choix possibles: l'ordre de la crèche (une crèche est pleine de vie, mais les enfants n'arrêtent pas de se salir) ou l'ordre du cimetière (tout y est bien rangé, mais complètement mort). Jeune pasteur immature que j'étais, je recherchais la vie, quitte à devoir gérer toutes les salissures qui vont avec! J'oubliais que Dieu nous demande de mûrir et de grandir en Lui. Certaines "paroles prophétiques" me déconcertaient; surtout une parole donnée par Carol Arnott, qui disait avoir connu la condition d'épouse de Christ. Elle s'était trouvée, disait-elle, dans la présence même de Jésus, et avait goûté un amour qui était "supérieur même aux relations sexuelles"! Cela me choquait profondément: je me demandais comment on pouvait bien comparer l'amour de Dieu aux relations sexuelles. Lorsqu'il nous est apparu que des démons s'en donnaient à cœur joie pendant nos cultes, John Arnott nous a appris à poser la question de savoir s'ils étaient en train d'entrer ou bien de s'en aller. S'ils étaient en train de s'en aller, alors tout était pour le mieux. John faisait l'apologie de ces manifestations chaotiques, disant qu'il ne fallait surtout pas craindre d'être séduits: dès l'instant où nous avions demandé au Saint-Esprit de venir nous remplir, comment Satan aurait-il jamais pu venir nous tromper, à moins que Dieu ne soit bien faible, et l'ennemi bien puissant! Arnott enseignait qu'il nous fallait avoir plus de foi dans un grand Dieu capable de nous protéger, qu'en un grand diable susceptible de venir nous leurrer. Sur le moment, tout cela semblait très convaincant. Mais c'était en contradiction totale avec les Ecritures: Jésus, Paul, Pierre, et Jean nous mettent en garde contre la puissance des esprits séducteurs, surtout pendant les derniers jours. Là non plus, nous n'avons pas aimé Dieu au point d'obéir à Sa Parole. Par conséquent, nous nous sommes ouverts à des esprits menteurs. Que Dieu nous fasse miséricorde!
J'ai eu un déclic: j'étais tenu par un esprit moqueur
Finalement il y a eu en moi comme un déclic, un soir où je me roulais par terre, "ivre dans l'Esprit", selon l'expression consacrée. Tout en me roulant sur le sol, je chantais la comptine bien connue, "Mary had a little lamb…" ("Mary avait un petit agneau, à la toison blanche comme neige.") C'était un esprit moqueur qui me poussait à chanter, et instantanément j'ai su dans mon cœur que c'était un démon. Aussitôt, je me suis repenti. J'étais en était de choc. Comment un démon avait-il bien pu entrer en moi? Est-ce que je n'aimais pas Dieu? Est-ce que je n'étais pas zélé pour les choses de Dieu? Est-ce que je n'étais pas fou de Jésus? Pourtant je savais qu'un esprit impur s'était manifesté au travers de moi et que j'étais coupable d'un péché grave. Après cette expérience j'ai pris mes distances par rapport à l'église de l'Aéroport de Toronto. Plus jamais je n'y ai remis les pieds. Je ne pensais pas devoir dénoncer en bloc tout ce qui s'y passait: je me disais seulement que nous ne savions pas bien gérer la "bénédiction" sur le plan pastoral.
Mais même après avoir cessé d'aller à l'église de l'Aéroport de Toronto, il ne me fallait pas moins, en tant que pasteur, en assumer les fruits. Un jour, par exemple, après avoir participé à une réunion là-bas, quelques-uns des membres de notre assemblée nous ont demandé si nous avions bien tous reçu "le glaive d'or du Seigneur". Je leur ai demandé de m'expliquer ce que c'était, croyant qu'il s'agissait d'une allusion prophétique à la Parole de Dieu. "Mais non, ont-ils répondu, il ne s'agit pas de la Bible. C'est une épée invisible, une épée d'or, et seuls ceux qui sont vraiment purs peuvent la recevoir. Si jamais on la reçoit dans l'impiété, alors le Seigneur vous tue. Mais si on est suffisamment sanctifié pour la recevoir, on peut s'en servir; elle guérit le sida, le cancer, et elle procure le salut." Pour manier cette épée, on faisait comme si on la tenait en main; et quand on priait, on faisait un geste comme pour frapper les gens avec. Malgré l'état de séduction où je me trouvais encore, j'ai quand même pensé qu'à l'église de l'Aéroport ils étaient devenus fous! A ce qu'on m'a dit, c'est d'abord Carol Arnott qui a reçu cette "épée", et ensuite tous ceux qui étaient assez sanctifiés pour la recevoir!
Toutes ces années, je n'ai entendu qu'un seul message sur la repentance
Un autre phénomène est survenu: des plombages dentaires se transformaient en or. On en voyait dans notre assemblée qui inspectaient l'intérieur de la bouche des autres, pour voir s'il s'y trouvait des plombages en or, signes (à ce qu'on disait) du grand amour de Dieu pour les personnes en question. Pendant toutes les années que j'ai passées là là-bas, je n'ai entendu qu'une seule fois un message sur la repentance, donné par une oratrice en visite, Jackie Pullinger, venue de Hong Kong. Son message a reçu un accueil glacial. Nous ne nous étions quand même pas réunis pour nous repentir! Nous nous étions assemblés pour nous éclater, pour prendre du bon temps dans le Seigneur! Au bout d'un an du "régime de la bénédiction", j'ai pris la parole à une rencontre pastorale, et j'ai dit: "Nous avons été pris de tremblements, nous avons titubé, nous nous sommes roulés par terre, nous avons ri et pleuré, et nous avons acheté le tee-shirt de l'église. Mais où est le réveil spirituel, où est le salut? Où sont les fruits, où est l'évangélisation ? A quoi est-ce que tout cela peut bien rimer?" Je me suis vertement fait remettre en place. Pour qui est-ce que je me prenais? Je n'y pensais pas, de réclamer des fruits, alors que le Seigneur, Lui, avait le souci de guérir Son peuple brisé! Nous n'avions que trop longtemps vécu sous un joug légaliste! A présent, Dieu restaurait ceux qui avaient reçu des blessures, et Il nous affranchissait du légalisme. On m'a dit que je ne devais surtout pas tenter de forcer la main de Dieu. La moisson viendrait à l'heure où Lui le déciderait.
Je savais bien que c'était faux, car le Seigneur nous a commandé d'aller dans le monde entier et de faire des disciples! Il n'a pas dit que tous doivent prendre un congé sabbatique plus ou moins long, pendant que Dieu suscite des nouveautés bizarres! En fin de compte, j'ai quitté cette église à la suite d'une controverse sur l'ordination des femmes. Personnellement, je crois que l'Ecriture ne permet pas aux femmes d'exercer les fonctions de pasteur ou d'ancien dans une assemblée locale. Je peux me tromper, et cette question fait l'objet de vifs débats dans l'Eglise aujourd'hui: mais telle est ma conviction. Dans les églises "Vineyard" on ordonnait alors comme "co-pasteur" toute épouse de pasteur. Bien sûr, je suis pour que les femmes exercent un ministère, mais je crois que dans l'assemblée locale, le rôle d'ancien et de pasteur est réservé à l'homme. Ce n'est pas moi qui ai rédigé les Ecritures; que Dieu m'accorde désormais la grâce de me soumettre à elles.
Ils sont toujours persuadés qu'ils vont s'emparer du monde entier !
Voilà donc mon récit. Je pourrais en dire bien davantage, et mentionner beaucoup d'excès, de folies et de péchés; je pourrais parler des enseignements sur cette domination que l'Eglise serait censée exercer dans les derniers temps. Mais beaucoup d'autres l'ont fait avant moi. Dans nos chants nous exaltions "l'armée de Joël" et "le réveil d'un milliard d'âmes" avec autant d'assurance que s'il s'agissait de l'un des Dix Commandements. Et toujours, les grands événements étaient "sur le point d'arriver". C'était toujours "pour le mois prochain", ou "pour l'année prochaine". Mais Jésus dit: "Quand le Fils de l'homme reviendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?" Et Il dit que si ce n'était qu'Il doit revenir pour Ses élus, toute chair serait anéantie. On est bien loin, avec ces paroles de Jésus, de l'enseignement "dominationniste" qui se donne dans le mouvement prophétique, dans celui du "combat spirituel", ou dans les églises "Vineyard". Ils sont vraiment persuadés, à ce qu'il me semble, qu'ils vont s'emparer du monde entier! Pourtant, même quand j'étais encore dans l'église "Vineyard", j'avais fait mien ce verset dans lequel l'Apôtre Paul demande de "ne pas aller au-delà de ce qui est écrit"!
Pour terminer, je voudrais dire combien je regrette les dégâts que j'ai commis en donnant des enseignements qui n'étaient pas conformes à la Bible. Je m'en repens devant les hommes comme je m'en suis repenti déjà devant Dieu. Je suis tombé dans la séduction, et je ne cherche pas à me disculper. Je ne m'étais pas donné la peine "d'éprouver toutes choses", bien que l'Ecriture nous commande de le faire. Tous ceux qui étaient présents quand la "bénédiction" a commencé peuvent attester de la véracité de ce que j'ai écrit. Il est vrai que certains ne tirent pas les mêmes conclusions que moi, surtout s'ils continuent de faire l'éloge de ce qu'ils appellent "le fleuve"!
Si vous êtes encore dans ce "fleuve", sortez de là !
A ceux qui sont restés dans "le fleuve", je dis: "Sortez de là: cette eau est infestée de créatures qui vous feront beaucoup de mal !" J'aime les personnes qui sont à l'église de l'Aéroport et dans le mouvement "Vineyard", mais je crois que nous portons de lourdes responsabilités. Puisse le Seigneur vous ouvrir les yeux: le plus tôt sera le mieux. Une fois que mon témoignage sera sur le web, je suppose que les deux camps vont me bombarder d'e-mails; les uns me condamneront parce je crois encore au ministère du Saint-Esprit et qu'ils diront que je suis encore dans la séduction. D'autres, de vieux amis, me condamneront parce que j'ai mis à la lumière des choses qui ne sont pas belles, ou parce que j'ai tenu des propos négatifs sur "les oints de l'Eternel"! Eh bien, le Seigneur connaît mon cœur, et par Sa grâce Il me conduira dans toute la vérité, car je recherche Christ, et Christ crucifié! Si vous estimez que je suis dans le péché et dans l'erreur, alors priez le Seigneur de me pardonner et de m'ouvrir les yeux. Je veux étudier la Parole de Dieu pour m'efforcer de me "présenter devant Dieu comme un homme qui a fait ses preuves"! Je demande à tous ceux qui liront ce témoignage de prier pour que le Seigneur ouvre les yeux de tous ceux qui ont été entraînés dans cette séduction. Qu'il s'agisse de responsables, ou de tout autre membre de l'église, nous sommes aimés de Dieu. Notre Dieu est prêt à pardonner. Il dit que si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner tous nos péchés et nous purifier de toute iniquité. Nous sommes, me semble-t-il, comme l'église de Laodicée. Nous nous croyons riches et prospères, nous pensons ne manquer de rien, et nous ne voyons pas que nous sommes misérables, pauvres, aveugles et nus. Il nous faut accepter le conseil de Jésus, et acheter de Lui de l'or éprouvé par le feu (il s'agit là des souffrances de Jésus, et non d'un esprit trompeur!) des vêtements blancs, afin que la honte de notre nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre nos yeux, afin de recouvrer la vue. Jésus nous appelle à nous repentir: remercions Dieu pour cela, car la repentance nous conduira à une authentique restauration de la relation à notre Père! Si Dieu m'a pardonné et m'a ouvert les yeux, alors Il peut le faire pour tous ceux qui sont pris au piège de la séduction. Je terminerai par cet avertissement que nous donne Paul: "Que celui qui croit être debout prenne garde de tomber".
Bien sincèrement, Paul Gowdy
Lien vers "TORONTO DRINKING SONG" (= la chanson à boire de Toronto). Cette chanson émane de certains des principaux leaders, et elle est parfaitement ahurissante. Pour en lire le texte, cliquer sur http://www.sermonindex.net/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=13038&forum=35
[Article de Paul Gowdy, © 2004-2006. Discernment-Ministries Inc., tous droits réservés. ~ www.discernment-ministries.org/TheTorontoDeception.htm ]
Lire également:
>>> Toronto était-il un test?
Une version française de "La chanson à boire de Toronto":
Si t'es trop sérieux, et si t'as le cafard, Moi, je te propose vraiment ce qu'il te faut! Ce n'est pas conventionnel, mais c'est vraiment rigolo. Si on te prend pour un nul, tu ne t'en soucieras même pas. Viens donc à la fête que Dieu donne aujourd'hui On va prendre du bon temps, et montrer aux païens Que les chrétiens rigolent et déboussolent tout le monde Quand l'Esprit Saint répand la Bénédiction de Toronto! Autrefois je prenais la vie au sérieux Je n'osais pas pleurer, je prenais l'air sévère Mais l'Esprit de Dieu a mis en moi le rire Le Saint-Esprit me possède et j'échappe à tout contrôle! Fêtard qui s'abreuve à l'auge de Dieu Et drogué de Jésus, je suis insatiable! Je suis un alcoolique de ce grand Vin Nouveau Que déverse le Saint-Esprit, et je bois sans arrêt! Je rigole comme un fou, j'aboie comme un chien, Si rien ne me dégrise, je sauterai comme une grenouille! Je vais faire cocorico comme le coq au point du jour, Le Saint-Esprit agit, je veux être dans le coup! Je vais rugir comme une lionne en train de roder, Rire et trembler, peut-être même hululer! Le fleuve saint de Dieu s'est mis à bouillonner en moi, Il se déverse au-dehors – et à présent me libère! Je vais m'effondrer, plonger, danser et tournoyer. Un banc d'église, c'est pas mal, mais par terre c'est plus marrant! Je vais danser le pogo, puis m'écrouler sur le sol Car le Saint-Esprit agit, et moi j'en veux PLUS!
Croyez-le si vous voulez, mais Kathryn Riss, l'épouse de Richard Riss (qui se dit historien spécialiste des réveils) affirme avoir reçu ces paroles du Seigneur Jésus-Christ.
Version originale:
WHAT ON EARTH?? - Toronto "DRINKING SONG"
[The following is confirmed as being put out by Richard and Kathryn Riss of the Toronto/'River' revival. They suggest people use it to get "drunk in the spirit" - NO JOKE!!]
"If you feel too serious and kind of blue, I've got a suggestion, just the thing for you! It's a little unconventional, but so much fun, That you won't even mind when people think you're dumb! Just come to the party God is throwing right now, We can all lighten up and show the pagans how Christians have more fun and keep everyone guessing, Since the Holy Ghost sent us the Toronto Blessing! I used to think life was serious stuff I wouldn't dare cry, and I acted kind of tough Until God's Spirit put laughter in my soul, Now the Holy Ghost's got me, and I'm out of control! Now I'm just a party animal grazing at God's trough, I'm a Jesus Junkie and I can't get enough! I'm an alcoholic for that great New Wine, 'Cause the Holy Ghost is pouring, and I'm drinking all the time! I just laugh like an idiot and bark like a dog, If I don't sober up, I'll likely hop like a frog! I'll crow like a rooster at the break of day, 'Cause the Holy Ghost is moving, and I can't stay away! I'll roar like a lioness who's on the prowl, I'll laugh and shake, maybe hoot like an owl! Since God's holy river started bubbling in me, It spills outside, and now it's setting me free! So, I'll crunch and I'll dip and I'll dance round and round, The pew was fine, but it's more fun on the ground! So I'll jump like a pogo stick, then fall to the floor, 'Cause the Holy Ghost is moving, and I just want MORE!"
Try singing this one to the tune of How Great thou Art or The Old Rugged Cross Folks. We have certainly come a long way in this enlightened age of deception, false prophets and revival movements. The Author Kathryn Riss, wife of self proclaimed revivalist historian Richard Riss claims the lyrics were given to her by the Lord Jesus Christ. Believe or Not.

 

 

 

LIENS

http://www.info-sectes.org/occulte/toronto_kundalini.htm

Documents

 

 

Un réveil mondial avant le retour de Jésus-Christ...
Qu'en dit la Bible?

 

Paul-André Dubois

____________

 

I) Mise au point

a) Fausse argumentation

b) Fausses conclusions

Il) Le nœud de la question

III) Arguments en défaveur d'un réveil mondial

a) L'apostasie généralisée: un appel au jugement
b) Le caractère irréversible du mal en temps d'apostasie

c) La disparition du consensus chrétien

d) La seule attente bibliquement fondée: la visitation de l'esprit d'erreur.

____________

 

Cette perspective génératrice d'espérance est le fait d'individus et de communautés qui professent la foi chrétienne. Nous allons voir si elle s'accorde avec les données prophétiques sur les temps de la fin.

 

I) Mise au point

Déblayons le terrain avant d'entrer dans le vif du sujet.

a) Fausse argumentation

Ceux qui soutiennent la thèse d'un réveil mondial avant l'avènement du Seigneur — la Parousie — parlent volontiers de "pluie de l'arrière-saison" et de "nouvelle Pentecôte".

 

  • La pluie de l'arrière-saison.

C'est à la faveur d'une exégèse grossièrement fautive de Joël 2.23: "Il vous enverra la pluie de la première et de l'arrière-saison, comme autrefois", que l'on annonce avec conviction une effusion spectaculaire de l'Esprit pour le temps de la fin, soit la période qui précède de peu le retour de Christ. Mais Joël, dans ce passage, ne fait pas d'eschatologie, il s'adresse à ses contemporains Israélites, et la "pluie" dont le Seigneur parle, comme signe de sa bénédiction, est tout bonnement matérielle. Le contexte immédiat, v. 21 à 27, où il est aussi question des bêtes des champs, du figuier et de la vigne, du blé, du moût et de l'huile — un ensemble de réalités matérielles — le prouve. Et que signifierait le comme autrefoisallusion à un phénomène physique régulier — s'il s'agissait d'une pluie "spirituelle"? C'est au verset 28 seulement que le prophète passe au plan eschatologique, aux derniers temps inaugurés par la venue du Messie promis, et qu'il prophétise alors l'effusion historique de l'Esprit: "Après cela, je répandrai mon Esprit sur toute chair ..." (v. 28 à 32). Cette promesse a été accomplie au début de l'Ere chrétienne, le jour de la Pentecôte, selon Actes 2.17 à 21.Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes. Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, Dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit; et ils prophétiseront. Je ferai paraître des prodiges en haut dans le ciel et des miracles en bas sur la terre, Du sang, du feu, et une vapeur de fumée; Le soleil se changera en ténèbres, Et la lune en sang, Avant l'arrivée du jour du Seigneur, De ce jour grand et glorieux. Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

 

  • Nouvelle Pentecôte

Ce concept n'a aucune base biblique. Davantage, il heurte de front l'enseignement apostolique. En effet, Pierre, en déclarant, par rapport à l'évènement survenu le jour de la Pentecôte: "Mais c'est ici ce qui a été dit par le prophète Joël...", identifie l'effusion de l'Esprit ce jour-là comme la réalisation définitive de la parole prophétique de Joël. A l'instar des autres actes historiques de la rédemption: incarnation, expiation, résurrection, ascension et glorification — celle-ci étant la condition de l'effusion historique de l'Esprit Saint, cf. (Jean 7:3)9: Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l'Esprit n'était pas encore, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié.;

(Jean 14:15 à 19); Si vous m'aimez, gardez mes commandements. Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous, l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous. Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, car je vis, et vous vivrez aussi.

(Jean 16:5-15) Maintenant je m'en vais vers celui qui m'a envoyé, et aucun de vous ne me demande: Où vas-tu? Mais, parce que je vous ai dit ces choses, la tristesse a rempli votre cœur. Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: en ce qui concerne le péché, parce qu'ils ne croient pas en moi; la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus; le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et vous l'annoncera. Tout ce que le Père a est à moi; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera.;

(Actes 2:32 à 36); C'est ce Jésus que Dieu a ressuscité; nous en sommes tous témoins. Elevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis, et il l'a répandu, comme vous le voyez et l'entendez. Car David n'est point monté au ciel, mais il dit lui-même: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied. Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié.

(Ephésiens 4:8): C'est pourquoi il est dit: Étant monté en haut, il a emmené des captifs, Et il a fait des dons aux hommes. l'Evènement de la Pentecôte est unique. Il appartient à l'origine, à la naissance de l'Eglise. Il ne se répètera pas.

 

  • La conversion nationale d'Israël

Ceux qui défendent l'idée d'un réveil mondial dans les temps de la fin pourraient éventuellement se référer à l'événement extraordinaire de la conversion d'Israël, attesté sans ambiguïté par Paul, (Romains 11:25-27 Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée. Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés; Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j'ôterai leurs péchés. et assimilé à une résurrection spirituelle, une vie d'entre les morts, (Romains 11:15, avec des répercussions glorieuses pour le monde.
Ce fait, indéniable, n'appartient pas toutefois à la catégorie des "réveils religieux" tels que nous les entendons d'habitude. L'apôtre Paul le classe dans celle des mystères, c'est-à-dire des vérités révélées, des vérités de foi (Romains 11:25) Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée.

Il est de l'ordre de la prophétie biblique et a un caractère "sui generis", une spécificité qui lui est tout à fait propre. Il n'entre donc pas dans le cadre des réveils classiques, qui ne relèvent pas d'une annonce prophétique. Ils se produisent en effet sans faire l'objet d'une révélation spéciale. Remarquons ceci: Paul ne présente pas le mystère de la conversion d'Israël comme "la pluie de l'arrière-saison", comme une "nouvelle Pentecôte", mais comme une vie d'entre les morts en bénéfice aux non-juifs eux- mêmes. Contentons-nous de ce qu'il nous révèle et réjouissons- nous avec lui!

b) Fausses conclusions

Quand nous nous permettons de mettre en doute la possibilité d'un réveil mondial à l'approche du retour de Christ, certains concluent, à tort, que notre position signifie:
  • L'exclusion de tout réveil
Mais nous croyons fermement à la possibilité, aussi longtemps que le temps de la grâce dure, de réveils géographiquement limités, comme il s'en produit d'ailleurs aujourd'hui en diverses régions du globe, en particulier en Asie. J'ai entendu l'Evêque africain Kivengere mentionner, il y a un certain nombre d'années, un vrai réveil en Ouganda. Il a même précisé que ce mouvement remarquable de l'Esprit de Dieu ne devait rien au courant charismatique.
  • La mise en cause de l'immutabilité de Dieu
Non, nous n'égratignons en rien le fait que Dieu reste le même (Malachie 3:6) Car je suis l'Éternel, je ne change pas; Et vous, enfants de Jacob, vous n'avez pas été consumés, dans son essence et ses attributs. Nous confessons donc que sa puissance n'est pas moindre aujourd'hui qu'hier : (Hébreux 13:8) Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement.
  • La mise en cause de la souveraineté de Dieu
Nous récusons l'idée irrévérencieuse qu'en certaines circonstances Dieu ne pourrait pas faire ce qu'Il veut, ou que sa souveraineté ne s'étendrait pas à tous les domaines: Notre Dieu est au ciel, Il fait tout ce qu'Il veut (Psaumes 115:3). Tout ce que l'Eternel veut, II le fait, dans les cieux et sur la terre, dans les mers et dans les abîmes (Psaumes 135:6). Nous croyons par conséquent qu'Il peut toujours susciter des réveils où Il veut, quand Il le veut, comme Il le veut, à l'exemple de ce que nous rapporte (Aggée 1:14.):L'Éternel réveilla l'esprit de Zorobabel, fils de Schealthiel, gouverneur de Juda, et l'esprit de Josué, fils de Jotsadak, le souverain sacrificateur, et l'esprit de tout le reste du peuple. Ils vinrent, et ils se mirent à l'œuvre dans la maison de l'Éternel des armées, leur Dieu,
Ce réveil intervenait après un temps de relâchement provoqué par le découragement (cf Esdras 4:4)Alors les gens du pays découragèrent le peuple de Juda; ils l'intimidèrent pour l'empêcher de bâtir,
C'est quand Il parlait à Nicodème de l'œuvre de l'Esprit que le Seigneur a dit: Le vent souffle où il veut...(Jean
3.8.)


Il en résulte deux choses pour l'homme:

- L'impossibilité d'induire le réveil, de le provoquer. ême la prière instante, ardente, persévérante pour le réveil, "les réunions de révei1", ne sont pas la cause du réveil. Cette prière est suscitée et inspirée par Celui-là même qui veut le réveil. Elle n'est pas un facteur autonome, mais un instrument du bras souverain du Seigneur.

- L'impossibilité d'empêcher le réveil. On ne peut pas empêcher le vent de souffler...

- Un manque de foi

A cause d'une incrédulité congénitale, nous sommes, il est vrai, toujours enclins à limiter Dieu: Sara (Jonas 18:11-14), l'officier du roi à la porte de Samarie (2 Rois 7:1-2), Zacharie (Luc 1:18-20), Thomas (Jean 20:24-29). Mais il est possible de reconnaître d'un cœur vrai et entier que Dieu peut tout, absolument — même là où quant à nous, nous ne voyons que des motifs de désespoir — et cependant avoir de bonnes raisons de douter de la possibilité d'un réveil à l'échelle mondiale aujourd'hui. Un tel doute ne ressortit pas à l'incrédulité.

Il) Le nœud de la question

En effet, le problème qui se pose à nous n'est pas de savoir si Dieu est en mesure, oui ou non, de produire un réveil mondial aujourd'hui, comme si sa puissance avait changé, mais s'Il veut le faire. Nous le répétons: même de la manière la plus infime, dans son essence et ses attributs, Dieu ne change pas: en Lui il n'y a ni changement ni ombre de variation, Jacques 1:17. Mais son mode d'action peut changer. Certes, l'action de Dieu au sein des Eglises et dans le monde ne cesse à aucun moment d'être souveraine, toute-puissante, mais elle n'a rien d'arbitraire, d'aveugle. Le Seigneur, qui sonde tout, connaît les cœurs et regarde au cœur (1 Sam 16:7; Prov 15:11). Il prend en compte les dispositions secrètes de ceux au milieu desquels Il agit, pour manifester sa grâce ou son jugement. L'exemple de Ninive nous le montre de façon évidente, (Jonas 3:3-10). Et Jonas se leva, et alla à Ninive, selon la parole de l'Éternel. Or Ninive était une très grande ville, de trois jours de marche. Jonas fit d'abord dans la ville une journée de marche; il criait et disait: Encore quarante jours, et Ninive est détruite! Les gens de Ninive crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu'aux plus petits. La chose parvint au roi de Ninive; il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d'un sac, et s'assit sur la cendre. Et il fit faire dans Ninive cette publication, par ordre du roi et de ses grands; Que les hommes et les bêtes, les bœufs et les brebis, ne goûtent de rien, ne paissent point, et ne boivent point d'eau! Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu'ils crient à Dieu avec force, et qu'ils reviennent tous de leur mauvaise voie et des actes de violence dont leurs mains sont coupables! Qui sait si Dieu ne reviendra pas et ne se repentira pas, et s'il ne renoncera pas à son ardente colère, en sorte que nous ne périssions point? Dieu vit qu'ils agissaient ainsi et qu'ils revenaient de leur mauvaise voie. Alors Dieu se repentit du mal qu'il avait résolu de leur faire, et il ne le fit pas.
Ainsi, dans un cas, Il produit la repentance et sauve, même parmi les païens. Dans l'autre, Il endurcit, même s'il s'agit de son peuple, (Esaïe 6.8-10). J'entendis la voix du Seigneur, disant: Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous? Je répondis: Me voici, envoie-moi. Il dit alors: Va, et dis à ce peuple: Vous entendrez, et vous ne comprendrez point; Vous verrez, et vous ne saisirez point. Rends insensible le coeur de ce peuple, Endurcis ses oreilles, et bouche-lui les yeux, Pour qu'il ne voie point de ses yeux, n'entende point de ses oreilles, Ne comprenne point de son coeur, Ne se convertisse point et ne soit point guéri.
Il peut s'Il le veut travailler en profondeur les consciences chrétiennes et les réveiller par le ministère de Sa parole vivante, secouer la torpeur d'Eglises endormies, produire un puissant renouveau de vie spirituelle chez les siens, avec un impact bienfaisant sur "ceux du dehors". Cela se traduit alors par de réelles et nombreuses conversions, de significatives transformations du climat moral, social, culturel. La Réforme du 16ème siècle en est une preuve éloquente.
Ou alors, face au débordement de l'iniquité, et jugeant qu'elle a atteint la pleine mesure (cf Genèse 15:16), Il peut, par décision judiciaire, enfermer les cœurs dans leur propre endurcissement.
N'est-ce pas quelque chose de ce genre qu'indique la sentence d'Apocalypse 22:11-12, prononcée dans la perspective du proche avènement de Celui qui vient sur les nuées comme Juge de la terre? que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore, et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. — Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi pour rendre à chacun selon ce qu'est son œuvre. Bien entendu, ce n'est pas à nous de décider du degré qu'a atteint l'iniquité. Dieu seul, qui fixe les limites, est à même d'apprécier.

III) Arguments en défaveur d'un réveil mondial

a) L'apostasie généralisée: un appel au jugement

Je crois qu'un examen honnête, lucide, de la société humaine à la fin du 20ème siècle révèle une apostasie généralisée. C'est en masse que les hommes tournent le dos à Dieu, le Dieu vivant et vrai, révélé dans la nature — l'univers créé et la conscience humaine, Romains l et 2 — et dans l'Ecriture. Une véritable lame de fond soulève notre monde. C'est la révolte ouverte, délibérée, décrite au (Psaumes 2:3) Brisons leurs liens, délivrons-nous de leurs chaînes. Et comme à chaque fois que l'homme tourne consciemment et volontairement le dos à Dieu - en se détournant de la vérité dont il dispose — il appelle sur lui, non la grâce, non la visitation salvatrice de l'Esprit, mais le jugement divin. Là où l'apostasie a pris pied, s'est installée, où elle règne, il est vain de s'attendre à un vaste mouvement des manifestations bienfaisantes de l'Esprit. La démarche de l'Esprit est au contraire de se retirer.
Nous le voyons bien dans le cas de la société antédiluvienne, adonnée corps et âme au mal (Genèse 6:5), remplie de violence (Genèse 6:11), débordante de corruption (Gen 6:12). C'est à propos d'elle que Dieu déclare: Mon Esprit ne restera pas à toujours dans l'homme (Genèse 6.3), ce qui peut aussi se traduire par: Mon Esprit ne contestera pas à toujours dans l'homme. La Colombe, qui donne en note cette traduction, ajoute en guise de commentaire: "pour le défendre de lui-même".
Là où l'apostasie sévit, le Saint-Esprit quitte la scène, cf (Ezechiel 8:6) Et il me dit: Fils de l'homme, vois-tu ce qu'ils font, les grandes abominations que commet ici la maison d'Israël, pour que je m'éloigne de mon sanctuaire? Mais tu verras encore d'autres grandes abominations.;

(Ezechiel 10:18); La gloire de l'Éternel se retira du seuil de la maison, et se plaça sur les chérubins.

(Ezechiel 11:23), La gloire de l'Éternel s'éleva du milieu de la ville, et elle se plaça sur la montagne qui est à l'orient de la ville.en contraste avec (Proverbes 1:23): Tournez-vous pour écouter mes réprimandes! Voici, je répandrai sur vous mon esprit, Je vous ferai connaître mes paroles.... Il n'agit plus comme un frein par rapport à l'iniquité. Ce retrait est un jugement. Pour certains commentateurs, (2 Thess. 2:7) Car le mystère de l'iniquité agit déjà; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. pourrait être une allusion à ce retrait de l'Esprit, sans que cela épuise le sens du passage.
Bien sûr, nous ne suggérons pas que les opérations de l'Esprit cessent d'une façon absolue en vue du salut des individus. Nous parlons d'un jugement sur la société. Nous n'excluons donc pas que, même au sein d'une société apostate, le Saint-Esprit puisse agir en réveil ici et là. Mais cette visitation de grâce aura forcément un caractère limité. A ceux qui rêvent d'un réveil mondial aujourd'hui, un simple rappel, rappel, qui doit porter à la réflexion. Le Seigneur, à la fin du sermon prophétique, met justement en parallèle la période qui précèdera l'avènement du Fils de l'hommeavec le temps de Noé (Matthieu 24:36-39) Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du Fils de l'homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous: il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme. Cela ne nous dit-il rien?
Et dans l'Evangile selon Luc, le parallèle s'étend au temps de Lot, avec le jugement sur Sodome, (Luc 17.28-30) Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient; mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de soufre tomba du ciel, et les fit tous périr. Il en sera de même le jour où le Fils de l'homme paraîtra.
Dans les deux cas, il s'agit non de grâce mais de jugement sur des sociétés pourries jusqu'à la moelle... exactement comme la nôtre!

b) Le caractère irréversible du mal en temps d'apostasie

Sur ce qui précède, on pourrait m'objecter deux choses. La première, c'est que l'homme a toujours été mauvais et que l'humanité a connu bien d'autres époques de corruption et de ténèbres profondes: par exemple, l'état moral au sein de l'empire romain au moment du démarrage de l'annonce de l'Evangile et de la naissance de l'Eglise de Jésus-Christ. J'en conviens mais signale d'autre part qu'à vouloir tout niveler l'on va contre le témoignage de l'Ecriture. S'il est vrai, en un sens, qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil,il serait abusif de prétendre que cette parole de l'Ecclésiaste englobe tout le message de la Bible. Celle-ci nous parle aussi d'un progrès du mal. Les choses ne sont ni statiques, ni simplement cycliques. Le mystère de l'iniquité agit déjà écrit l'apôtre, 2 Thess. 2:7, ce qui implique un développement, une maturation à travers les âges pour aboutir à la manifestation de l'homme du péché (2 Thess. 2:3).De son côté, Jean nous dit: Il y a maintenant plusieurs antéchrists, mais cela ne l'empêche pas d'annoncer en même temps qu'un Antéchrist vient (1 Jean 2:18), qui les dépassera tous.
Il y a donc une montée de l'iniquité vers un certain sommet, une crue indéniable du mal vers "la cote d'alerte".
Jésus-Christ lui-même en Matt 24 parle d'une intensification de la séduction et d'un accroissement de l'iniquité au fil du temps, (Matthieu 24:11) Plusieurs faux prophètes s'élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens., Et, parce que l'iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira., Matthieu 24/24, 25. Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. Voici, je vous l'ai annoncé d'avance.
Paul affirme: Les hommes méchants et imposteurs avanceront toujours plus dans le mal, égarant les autres et égarés eux-mêmes (2 Timothée 3:13).
Les choses ne sont donc pas toujours parfaitement égales à elles-mêmes. S'il y a constance dans le mal, il y a aussi progression.
La seconde objection que l'on peut me présenter, c'est que, faire de la corruption ambiante un argument contre la possibilité d'un réveil, trahit une conception fort défectueuse des réveils: ne sont-ils pas donnés justement pour contrer la corruption, pour freiner le mal, pour le faire reculer? L'Esprit de Dieu agit au milieu de l'iniquité pour délivrer du mal et le vaincre, et non dans "un champ aseptisé"...
Ici encore, je ne peux qu'approuver, mais tout en ajoutant: "aussi longtemps que le mal a un caractère réversible".
Car l'Ecriture elle-même nous enseigne que le mal atteint parfois le stade où il est sans remède, où rien ne le fera déboucher sur la repentance, même sous les pires jugements. Il suffit de lire Apocalypse 16, avec son terrible refrain: Ils blasphémèrent le nom de Dieu... et ils ne se repentirent pas pour lui donner gloire (v.9. cf 11, 21).
Sous l'apostasie, le mal n'est plus réversible. On ne peut plus inverser le sens de la marée. Hébreux 6:4 à 8 et 10:26-31 nous atteste solennellement "un point de non-retour" pour des individus qui rejettent sciemment, malignement et définitivement la vérité de l'Evangile: Car il est impossible... qu'ils soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu'ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l'exposent à l'ignominie (6:4-6, cf Héb 10:26-27). Cette vérité peut, dans une grande mesure, s'appliquer aussi à une société comme la nôtre, où l'abandon délibéré de Dieu s'affirme de jour en jour — dans le domaine de la foi et de l'Ethique — où un massif mouvement de défi à ses lois et à ce qu'Il a institué pour le couple, la famille, la cité, l'Eglise, prend l'allure d'un "tumulte" universel, cf Psaumes 2:1. Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Ces vaines pensées parmi les peuples?
N'oublions pas que notre culture est entrée dans un moule qui la prépare à accueillir l'Antéchrist — l'homme "sans loi" par excellence, l'ANOMOS
— et que lorsqu'il sera là tous les habitants de la terre l'adoreront, ceux dont le nom n'a pas été écrit, dés la fondation du monde, dans le livre de vie de l'Agneau, qui a été immolé, (Apocalypse 13.8).
A l'exception des élus, gardés par la puissance de Dieu et par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps (1 Pierre 1:5) — c'est-à-dire pour le glorieux avènement du Seigneur — l'immense masse humaine succombera au redoutable envoûtement de l'esprit d'Antéchrist et l'accueillera, lui, en personne, comme son dieu. L'apostasie - dans le sillage de laquelle l'Impie apparaît, cf (2 Thess. 2:3) Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, — aura conditionné l'humanité pour cela.

c) La disparition du consensus chrétien

Rappelons ici que c'est dans le cadre d'un vaste consensus chrétien — je veux dire dans une culture fortement marquée, imprégnée par le christianisme biblique, par ses vérités, ses certitudes, ses valeurs — que se sont produits en Occident, au cours des siècles passés, les grands réveils, à commencer par la Réforme.
Mais, vers le milieu de notre siècle, tout a basculé (il y a naturellement eu une longue période d'incubation), au point que l'on a pu forger pour nos temps la formule de "société — ou culture — post-chrétienne". Cela veut dire que notre civilisation a franchi un cap décisif et pris un très dangereux virage.
Que cela nous plaise ou non, le consensus chrétien a disparu, par abandon volontaire de la révélation biblique, et ce qui l'a remplacé, c'est un consensus païen. Ce néo-paganisme dans lequel nous baignons et dont le Mouvement du Nouvel-Age est le fer de lance et le porte-drapeau, est pire que le paganisme primitif, né de l'ignorance (cf Actes 26:17- 18), car il est le fait d'une société "éclairée", où le flambeau de l'Evangile a brillé, mais qui a résolument rejeté la lumière reçue et foulé aux pieds le Fils de Dieu Hébreux 10:29).
Et cela a eu comme point de départ — parmi d'autres facteurs — l'effondrement de la foi dans les grandes Eglises historiques issues de la Réforme, qui ont renié les vérités fondamentales de l'héritage chrétien, de la doctrine apostolique, elles qui auraient dû garder le bon dépôt, cf 2 Timothée 1:14. (Garde le bon dépôt, par le Saint-Esprit qui habite en nous).
Aujourd'hui, emportées par le syncrétisme œcuménique, on les voit tendre les bras non seulement aux systèmes monothéistes — toujours ennemis de l'Evangile du Fils de Dieu et de la grâce, l'Islam et le Judaïsme — mais aux religions païennes. Leur partenaire œcuménique, l'Eglise Catholique Romaine, en fait autant d'ailleurs, mais avec plus de subtilité.
Au milieu d'une telle unanimité dans l'abandon de la foi, d'une telle prostitution à l'esprit souillé du monde, d'un tel délire spirituel, un réveil mondial est-il concevable? Répondre par la négative n'est certes pas le signe de l'incrédulité, mais d'une juste appréciation de la sainteté de notre Dieu. Si les fautes des chrétiens attristent et même éteignentl'Esprit Saint, quel outrage ne constituera pas la réalité horrible de l'apostasie (cf Hébreux 10.29) de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce?.
Si Jésus-Christ pouvait menacer Jérusalem, incrédule et rebelle, que le temple dont les Juifs se glorifiaient serait laissé désert, (Matthieu 23:38), vide de la présence du Dieu saint, il est impossible de concevoir que le Saint-Esprit cohabite avec l'apostasie et que sa puissance s'y manifeste en grâce.
Le retour contre nature, dans une société christianisée, des philosophies, religions et pratiques païennes — dont le centre opérationnel est une légion d'esprits immondes dans la sphère invisible — nous montre que nous sommes probablement entrés dans le crépuscule du temps de la grâce et que le monde est mûr pour la moisson et la vendange dont parle (Apocalypse 14:14-20). Je regardai, et voici, il y avait une nuée blanche, et sur la nuée était assis quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme, ayant sur sa tête une couronne d'or, et dans sa main une faucille tranchante. Et un autre ange sortit du temple, criant d'une voix forte à celui qui était assis sur la nuée: Lance ta faucille, et moissonne; car l'heure de moissonner est venue, car la moisson de la terre est mûre. Et celui qui était assis sur la nuée jeta sa faucille sur la terre. Et la terre fut moissonnée. Et un autre ange sortit du temple qui est dans le ciel, ayant, lui aussi, une faucille tranchante. Et un autre ange, qui avait autorité sur le feu, sortit de l'autel, et s'adressa d'une voix forte à celui qui avait la faucille tranchante, disant: Lance ta faucille tranchante, et vendange les grappes de la vigne de la terre; car les raisins de la terre sont mûrs. Et l'ange jeta sa faucille sur la terre. Et il vendangea la vigne de la terre, et jeta la vendange dans la grande cuve de la colère de Dieu. Et la cuve fut foulée hors de la ville; et du sang sortit de la cuve, jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de mille six cents stades.
Et il ne s'agit pas d'une moisson d'âmes sauvées — comme celle qui a marqué l'effusion historique de l'Esprit le jour de la Pentecôte et toute l'histoire de l'Eglise et de la Mission chaque fois que s'est produit un réveil — mais de la moisson du jugement sous la colère de Dieu.

d) La seule attente bibliquement fondée: la visitation de l'esprit d'erreur.

A lire en toute objectivité les passages prophétiques du Nouveau Testament, l'on ne peut raisonnablement s'attendre à un réveil d'amplitude mondiale dans les temps qui précèdent et annoncent la fin. En revanche, ce que l'Ecriture prophétise de façon tout à fait explicite, aussi bien en Matt 24 qu'en 2 Thess. 2 et Apocalypse 13:11-17, c'est une visitation spectaculaire et massive de la séduction orchestrée et dynamisée par Satan lui-même.
Ainsi que le disait un serviteur de Dieu, la seule "Pentecôte" à laquelle nous devions nous attendre, c'est une "Pentecôte satanique", l'anti-réveil venant d'en bas et non d'en haut.
Mais attention! Si cette visitation se fait "par la puissance de Satan" — pour introduire et accompagner l'Antéchrist avec une formidable démonstration demiracles, de signes et de prodiges mensongers, 2 Thess. 2.9-10, cette démonstration a lieu sous l'autorité de Dieu et est un expression de son jugement. En effet, c'est lui qui "envoie" la puissance d'égarement, et Il le fait pour exécuter un jugement, v. l l et 12. En conclusion, loin d'être le signe avant-coureur d'un réveil mondial selon l'Esprit, le déploiement actuel du "miraculeux" (mensonger) à travers le monde dans des Eglises qui ont perdu la seule boussole donnée de Dieu — l'Ecriture — traduit une sentence divine d'aveuglement sur une chrétienté infidèle et une société apostate (cf Esaïe 29:9-10). Soyez stupéfaits et étonnés! Fermez les yeux et devenez aveugles! Ils sont ivres, mais ce n'est pas de vin; Ils chancellent, mais ce n'est pas l'effet des liqueurs fortes. Car l'Éternel a répandu sur vous un esprit d'assoupissement; Il a fermé vos yeux (les prophètes), Il a voilé vos têtes (les voyants)

Bref, beaucoup se trompent d'attente !
Paul-André Dubois

 

 

 

 

 

Christianisme: Toronto était-il un test ?
(Anzac)

NDLR: Soyez toujours vigilants...
par Andrew Strom
Est ce que Toronto était un test ? et comment cela a touché le mouvement prophétique.


Il y a maintenant un peu plus de dix ans qui se sont passés depuis le début du mouvement "Toronto Blessing" (bénédiction de Toronto) qui a traversé l'église charismatique au début de 1994. Je pense qu'il est maintenant possible de faire le point un peu plus clairement sur ce qui s'est passé et sur les effets que cela a eu. Comme ceux qui faisaient partie du mouvement prophétique alors ( comme moi ), tout le monde s'accorde à dire que "Toronto" a eu un énorme impact. La différence dans le mouvement prophétique avant et après 1994 est saisissante.

Le mouvement de Toronto a commencé lors du ministère de Rodney Howard-Browne, un prédicateur du mouvement "prospérité" en Afrique du Sud. Pour résumer, il a prié pour un pasteur du mouvement "Vineyard" nommé Randy Clark qui était présent lors d'un de ces meetings. Celui-ci a été "touché" et a emporté sa "bénédiction" à l'église de l'aéroport de Toronto. Et tout a explosé à partir de là.
Que se passait-il dans ce mouvement ? Comme la plupart des personnes qui s'en souviennent, il s'agissait très largement d'"expériences" et de manifestations - dont la plupart paraissaient un peu bizarre. Des personnes par centaines étaient prises de fou rire absolument incontrôlable, de tremblement, de dandinement, ou se courbaient, paraissaient ivres etc, pendant plusieurs heures à chaque fois. Certains caquetaient comme des poulets ou rugissaient comme des lions. Des pasteurs expérimentés du monde entier se précipitaient pour "l'obtenir" et le ramener dans leurs églises. Croyez-moi, il y avait un réel "pouvoir" spirituel associé à ce mouvement.

Pourquoi tout le monde a si vite pensé que "cela venait de Dieu"? Ce mouvement était dirigé par deux des mouvements les plus respectés dans le monde charismatique à ce moment-là - le mouvement "Vineyard" et le mouvement prophétique. Sans parler du mouvement "Word of Faith" de Copeland etc.

Pour ma part, j'éprouvais un profond respect pour le mouvement Vineyard au début des années 1990. Le responsable du mouvement Vineyard, John Wimber, tenait d'immenses conférences partout dans le monde sur "la puissance pour l'évangélisation" et sur la restauration des ministères du Corps de Christ - c'est à dire que des chrétiens "ordinaires" pouvaient exercer un ministère dans la puissance du Saint Esprit, etc. Une grande partie de tout ceci était excellent. Mais je pense qu'en 1994 on pouvait déjà commencer à voir un déclin dans tout ça. Et c'était pareil pour le mouvement prophétique. On pourrait appeler les années 1980 et le début des années 1990 les années "glorieuses" - mais il y a eu un grand désastre et une cassure à Kansas City en 1991. Je pense que cela a rendu les personnes du mouvement prophétique un peu aveugles et un peu désespérées.

Si vous étiez là à ce moment-là, vous vous rappelez combien la faim pour le "renouveau" était grande. Les prophètes prophétisaient un réveil massif et une grande moisson. Les gens attendaient que quelque chose se produise - presque n'importe quoi. Et c'est alors qu'il y a eu Toronto. Peut-être était-ce la réponse ?

Et un grand nombre de personnes affamées se sont jetées dans le mouvement. Les prophètes les plus connus s'en faisaient les avocats, et la plupart des gens du mouvement Vineyard aussi. Le mouvement Vineyard l'a rejeté après 2 ans - mais c'était déjà bien trop tard. Quoiqu'il en soit, les personnes du mouvement prophétique ne l'ont jamais rejeté. C'est presque l'inverse qui s'est produit en fait.
Je ne sais pas si vous avez déjà été dans une église dans laquelle le pasteur a la tête qui tressaille brutalement lorsqu'il parle, et dont la bouche émet des petits "ouaf" à des moment. Moi, oui. Ou bien, peut être avez-vous été dans des conférences dans lesquelles vous vous sentiez presque comme au zoo, à cause de toutes les étranges "manifestations" qui s'y produisaient. Moi oui.
On est rapidement arrivé au point où le mouvement prophétique est devenu le principal canal de Toronto. Partout où vous regardiez, vous voyiez de grands prophètes et des gens connus de Toronto exerçant ensemble. Et après peu de temps, ils se sont comme fondus dans le même mouvement. La pression des pairs était incroyable. Si vous n'en faisiez pas partie, vous aviez des ennuis.
Personnellement, à partir du moment où j'ai vu Toronto, j'ai été très gêné par ce mouvement. En fait, la moindre parcelle de discernement en moi me criait que ceci ne venait pas de Dieu. J'ai senti immédiatement que ceci était une contrefaçon qui était en train de balayer le vrai réveil. Je sentais ceci comme étant un "test" pour voir si les prophètes avaient vraiment l'amour de la vérité et pour voir si on pouvait leur confier la charge de conduire des milliers de jeunes convertis dans un vrai réveil. Je n'ai aucun doute que le mouvement prophétique a raté ce test. Et cela a conduit directement à la situation actuelle. C'est à ce moment-là que tout a réellement commencé.

En tant que personne qui a vécu ces choses-là, je voudrais vous dire que rien n'a autant saccagé le mouvement prophétique que Toronto. Avant les événements de Toronto, il y avait du bon sens et un discernement de base qui était à l'oeuvre. Mais après, cela a été comme le repas d'un chien qui mange tout ce qu'il trouve. Les choses les plus folles arrivaient et étaient prises comme venant de Dieu. Les gens se comportaient de façon qui aurait été considérée comme clairement démoniaque avant mais c'était pris comme des manifestations de "l'Esprit". C'était comme d'être au beau milieu d'un cauchemar. J'avais de la peine à y croire. Et la pression pour faire comme les autres était incroyable.

Et bien entendu, l'idée générale était qu'il ne fallait pas juger ces choses avec son esprit. Mais qu'il fallait simplement s'ouvrir à ces choses. Exactement ce que le New Age enseigne ! Quel sorte de discernement cela implique-t-il ?
J'ai effectué des recherches et ai trouvé que rien de tout cela n'était nouveau. Ces manifestations avaient déjà envahi l'église auparavant. En fait, si vous faites des recherches, vous trouverez que deux des plus grands réveils de l'histoire ont été virtuellement saccagés par ces manifestations. ( Le premier grand réveil en Amérique et ensuite les suites du réveil écossais de 1904 ont été un terrible saccage. L'autre grand réveil à Cane Ridge a été presque détruit par les mêmes manifestations, en 1801 - et ce mouvement a à peine réussi à survivre). Faîtes attention !

Comme le célèbre revivaliste John Wesley l'a déclaré :"Au début, le renouveau est vrai et pur, mais après quelques semaines, faîtes attention aux contrefaçons". Il a aussi ajouté "ne soyez pas alarmés parce que Satan jette de l'ivraie dans le blé... il travaillera toujours à saper et à agir contre le travail de l'Esprit du Christ".
Comme Charles Finney l'a écrit : "L'Esprit de Dieu conduit les hommes par l'intelligence, pas avec de vagues impressions. Je connais des gens qui se sont rendus hautement ridicule et ont fait grand tort à leur âme et à la cause de Dieu en suivant de façon enthousiaste et fanatique leurs impressions."

Les anciens acteurs du renouveau avaient aussi à faire avec ce type de fausses manifestations, à chaque fois - comme vous le verrez si vous jetez un oeil à leurs écrits. Ils devaient continuellement rester sur le qui vive sinon le renouveau était détruit. (Pourtant, écraser les choses "triviales" causait encore plus de mal. Ils devaient garder un équilibre subtil.)
Lorsque j'ai commencé à publier ce que j'avais trouvé sur "Toronto" en 1996, j'ai été immédiatement attaqué violemment de toute part - surtout par le mouvement prophétique (dont je faisais partie à l'époque). Ils ne voulaient pas que quelqu'un vienne gâcher la fête. Ce qui fait que les dommages ont continué.

Le manque total de discernement actuel parmi le mouvement des prophètes, les pratiques bizarres et non bibliques, etc, beaucoup de tout cela a eu son origine dans ce mouvement. Il y a actuellement un certain "aveuglement" qui se développe. Parce que si quelqu'un persiste à vouloir croire en un mensonge, il va le vivre. Et c'est encore plus vrai pour les prophètes. Parce que les prophètes sont supposés aimer la vérité.

Alors, est-ce que Toronto était un "test" ? Je le crois. et je suis convaincu que la plupart de ceux qui ont conduit leurs ouailles à participer à ce mouvement seront littéralement disqualifiés pour la conduite du mouvement à venir qui viendra de Dieu. Si c'est votre cas, repentez-vous et demandez pardon à Dieu. Et je suis convaincu qu'Il a discerné les leaders qui conduiront les jeunes convertis lors du prochain réveil.

Depuis Toronto, de nombreux histoires similaires ont fait la une - beaucoup avec la même foule. Il y a eu ceux qui étaient spirituellement "ivres", "la poussière d'or", les manifestations de "bulles et de plumes"... Actuellement, il y a la visualisation du "3ème ciel", le "partenariat avec les anges" et toute autre sorte de choses. Comme je l'ai déjà dit, la plupart de ces manifestations viennent des mêmes personnes. Je regarde à la source et la trouve immédiatement suspecte. Je suis désolé, mais je ne recevrais pas de nouvel "esprit" de personnes qui ont montré un tel manque de discernement dans le passé.
Soyez donc très prudents. Le prochain geste de Dieu ne sera pas une autre "expérience" mais ce sera un grand mouvement profond pour convaincre de péché et amener à la vraie repentance. C'est toujours se dont il s'agit lors d'un vrai réveil.
pour répondre à cet article : prophetic@revivalschool.com
(Anzac - Toutes nos sources) ajoutée le 2005-07-12

 

 

 

Etat du monde chrétien: Du Brésil au Nigeria, le mouvement pentecôtiste connaît un succès fulgurant grâce à une recette simple : promettre à ses disciples le bonheur et la richesse.
(Courrier International)

Pour beaucoup, l’avenir du christianisme se trouve au bout de la voie express Lagos-Ibadan. Par dizaines de milliers, des Nigérians de toutes conditions bravent les gaz d’échappement et le bruit des klaxons. Leur but? Rejoindre les camps évangéliques, dotés d’églises aussi grandes que des hangars d’aviation et portant des noms aussi fabuleux que les espoirs qui y sont vendus : Camp de la montagne du feu et des miracles, Camp de la vie meilleure ou Camp de la rédemption (le plus ancien et le plus grand, avec presque 5 000 hectares). Les fidèles viennent assister à la “messe du Saint-Esprit”, attirés par un programme de chansons et de danses pleines de ferveur. L’évangile qu’on y écoute promet santé et prospérité. Ici, on vient demander à Dieu l’enrichissement rapide ou une protection contre les maux de ce monde, qu’il s’agisse de la faim, de l’arthrite ou des voleurs. Ils lancent des alléluias jusqu’à l’aube, jusqu’à ce que la route, célèbre pour ses accidents et ses bandits, devienne plus sûre. Alors, ils rentreront à Lagos, à une allure de tortue.


Au Nigeria, semble-t-il, on ne peut pas se permettre de ne pas prier.

“Dans les pays où tout va bien, où on prend soin des habitants, les gens montrent beaucoup d’apathie vis-à-vis de ce qui touche à la religion et à Dieu”, affirme Oluwayemisi Ojuoalape, 27 ans, avocat à Lagos. “Rien ne les pousse à demander de l’aide. Ils n’en ont pas besoin.”
Ce n’est pas le cas dans les pays en voie de développement, où le christianisme n’a jamais eu autant de succès. L’augmentation du nombre de fidèles est particulièrement importante dans le pentecôtisme, un mouvement créé il y a un siècle aux Etats-Unis et diffusé par des Noirs, des Blancs et des Hispaniques à partir d’une église abandonnée de Los Angeles. Fondé sur une communication directe avec Dieu, son culte tapageur, sans intermédiaires, inclut la guérison des malades, la glossolalie [ou “parler en langues”, comme les apôtres touchés par l’Esprit saint à la Pentecôte, qui se mirent à comprendre et parler les langues étrangères] et l’exorcisation des démons.


Les églises pentecôtistes, de plus en plus nombreuses, rassemblent un quart des chrétiens du monde entier.

Elles viennent rivaliser en Afrique avec les églises chrétiennes traditionnelles et l’islam, et grignotent peu à peu en Amérique latine le quasi-monopole de l’Eglise catholique. Au Brésil, le plus grand pays catholique du monde, les offices émouvants qui se déroulent dans les milliers d’églises pentecôtistes constituent une véritable révolution religieuse. Dans les vingt-cinq années du pontificat de Jean-Paul II, la population protestante du Brésil a quadruplé, surtout chez les évangéliques et les pentecôtistes. Plus de 25 millions de Brésiliens appartiennent à ces mouvements. Selon certaines estimations, plus du tiers de la population du Guatemala serait aujourd’hui protestante, et les églises pentecôtistes feraient également des percées importantes en Argentine, en Colombie et au Chili, où les catholiques représentent 70 % de la population.


Pour ce qui est de l’Afrique, les universitaires attribuent une grande partie du succès du pentecôtisme à son aptitude à exploiter les religions traditionnelles, où l’on a de tout temps demandé des faveurs aux dieux. “Dieu est devenu un dieu juju [vaudou du Sud nigérian] moderne”, explique Aniagolu, une sociologue nigériane qui, de son propre aveu, assiste aux offices pentecôtistes. “On l’amadoue, on lui apporte des ignames et des chèvres, on lui fait des sacrifices, et on obtient ce qu’on veut. Aujourd’hui, on ne fait pas de sacrifices. On verse une dîme.” Les églises pentecôtistes sont devenues d’énormes empires économiques. Richissimes, certains prédicateurs prétendent que leurs belles voitures et leurs costumes coûteux ont pour fonction de convaincre les incroyants que Dieu peut tout leur donner. Leurs détracteurs les accusent de tromper les pauvres et de ne pas faire grand-chose pour lutter contre la misère.


Le pentecôtisme attire en particulier les femmes
Beaucoup de théologiens chrétiens condamnent cette conception d’une religion où la foi peut apporter la richesse et le succès. “Ils prêchent un christianisme sans croix, l’idée que tout est joie, bonheur et prospérité”, s’indigne le père Enwerem, du Secrétariat catholique de Lagos. “Dans la vie, il y a des choses que nous ne pouvons pas avoir parce que Dieu ne le veut pas. Pour eux, il n’y a que Pâques, pas de vendredi saint. Tout ça n’a rien de chrétien.” Mais, pour les pauvres, la simple présence des riches dans le même temple qu’eux est une preuve aussi irréfutable que les témoignages de ceux qui jurent avoir été guéris miraculeusement. “Si Dieu a exaucé leurs prières, il exaucera peut-être les miennes”, pensent-ils.
Au Brésil aussi, la vie est difficile. Comme beaucoup de pentecôtistes, Ferreira est né à l’intérieur du pays, une région frappée par la pauvreté, dans “une famille catholique très pieuse”. Il s’est converti après avoir émigré à São Paulo, et il est aujourd’hui évêque de l’Assemblée de Dieu, la plus grande église évangélique : selon le recensement de 2000, elle compte 8,8 millions de membres et plus de 100 000 temples. Fondée en 1910 par des missionnaires de Chicago, elle envoie aujourd’hui ses propres missionnaires à l’étranger et a donné naissance a des dizaines de “filiales” aux noms aussi pittoresques que, par exemple, l’Eglise de la salive du Christ.


Le pentecôtisme attire en particulier les femmes, qui se plaignent souvent de n’avoir qu’un rôle de second plan au sein de l’Eglise catholique. Ici, en revanche, on les encourage à être plus que des épouses et des mères, et à devenir diaconesses, missionnaires et mêmes pasteurs. “Je croyais que j’étais condamnée à souffrir parce qu’on m’avait appris, en tant que catholique, que je devais accepter le destin que Dieu avait tracé pour moi”, raconte Josefa Barros de Sousa. Elle a quitté le Paraíba, un Etat pauvre du nord du pays, pour Rio de Janeiro, afin de travailler comme bonne d’enfants. “Personne ne prêtait attention à ma souffrance, poursuit-elle. Un jour, je suis venue ici et j’ai appris que je pouvais parler directement à Dieu, que je n’avais pas besoin que des prêtres ou des saints le fassent à ma place.”

Les églises pentecôtistes ont rapidement compris les possibilités offertes par la télévision et n’ont pas tardé à les exploiter. Cela a été le cas de l’Eglise universelle du royaume de Dieu, l’Eglise qui connaît la plus forte croissance au Brésil. Après avoir fait ses débuts en 1977 dans un funérarium de Rio de Janeiro, le nombre de ses fidèles est passé de 200 000 au début des années 1990 à plus de 2 millions à l’heure actuelle. Elle est propriétaire d’une importante chaîne de télévision et de nombreux biens immobiliers, et a fait en sorte que vingt-deux de ses membres soient élus au Parlement. Les catholiques ont riposté, bien qu’un peu tard, avec le “renouveau charismatique”, un mouvement qui a emprunté au pentecôtisme son côté exubérant.


Le pentecôtisme est aussi un rival de taille pour des cultes animistes traditionnels tels que le candomblé, la macumba et l’umbanda, qui puisent dans les mêmes racines africaines que le vaudou des Caraïbes et la santería. Ils sont pratiqués par des millions de Brésiliens, qui se considèrent par ailleurs comme catholiques. L’état de transe des pentecôtistes qui parlent en langues n’est pas sans rappeler celui des adeptes de la macumba lorsqu’ils “reçoivent un saint”.


L’attrait principal, cependant, semble résider dans les prédicateurs. Ils offrent à ceux qui arrivent de la campagne des conseils pour s’adapter à la violence et au délabrement qui règnent dans certains quartiers. Ils prônent l’estime de soi et affirment que chacun peut prendre son destin en main. “Ne laissez personne vous dire que vous ne valez rien”, intime Silvio Pereira, 30 ans, pasteur de l’Assemblée de Dieu, aux fidèles réunis dans une petite église de la périphérie de Salvador de Bahía. “Relevez la tête, parce que Dieu veut que vous soyez ses instruments. Vous êtes de la dynamite dans les mains de Dieu.”


En s’affirmant, les chrétiens du Sud provoquent d’âpres discussions doctrinales dans les religions établies, mais ils ébranlent aussi la sphère politique. L’instauration de la loi islamique dans le nord du Nigeria, qui a provoqué des émeutes où des centaines de personnes ont été tuées, est considérée par beaucoup comme la réponse de l’élite musulmane au nouveau christianisme radical nigérian.


La rivalité entre le christianisme et l’islam s’aiguise sur tout le continent africain, du Soudan à la Côte-d’Ivoire. Au Nigeria, où vivent 140 millions d’habitants, soit un cinquième de la population africaine, elle est si intense que le gouvernement s’est vu dans l’impossibilité d’effectuer un recensement pour savoir combien chaque camp compte de membres. Des missionnaires chrétiens ont été envoyés dans les bastions musulmans du Nord pour ouvrir des écoles et des paroisses, et les dirigeants chrétiens se sont prononcés contre la restauration de la charia. Dans plusieurs villes, des musulmans et des chrétiens qui vivaient jusqu’à présent ensemble se sont dressés les uns contre les autres.


(Courrier International - Toutes nos sources) ajoutée le 2004-12-02

 

 

 

 

 

"LES PROTOCOLES DE TORONTO"
Fiction ou amère réalité ?



INTERNATIONAL FREE PRESS AGENCY "INTELLIGENCE REPORT"
MARS 1995
LE PROTOCOLE DE TORONTO (6.6.6.)? (QUEBEC ANNEE ZERO)...

FICTION OU REALITE ? Qui peut dire ? Quoi qu'il en soit, selon certaines informations obtenues en provenance de France, mais surtout, à la révision des événements survenus depuis les vingt-cinq dernières années, il apparaît que le scénario décrit dans ce "Document" nous permet de mieux comprendre ce qui, jusqu'à aujourd'hui, paraissait des plus incompréhensibles à plus d'un.
Nous livrons en entier ce "Document" avec, en plus, une analyse des nouvelles conditions économiques actuelles qui, en elles-mêmes, semblent plus que confirmer l'authenticité de ce dernier.
Fin Juin 1967: A Montréal, c'est l'Expo 67; à Ottawa, ce sont les derniers préparatifs du "Centenaire de la Confédération"; aux Etats-Unis, c'est la contestation à la Guerre du Vietnam et, à travers le pays, le "Flower Power". Nous sommes près des événements de Mai 68 en France, de l'explosion du Nationalisme au Québec, du Festival Woodstock aux Etats-Unis... mais en même temps, cette fin Juin de 1967 marque les derniers préparatifs de la mise au point du Plan de la "Chute des Nations" par les hautes instances de la Franc-Maçonnerie Anglo-Saxonne à Toronto (Canada).

Cette réunion secrète, hautement "Confidentielle", est organisée par les "6.6.6." (c'est ainsi qu'ils se nomment eux-mêmes), c'est à dire ceux qui dirigent les 6 plus grandes banques mondiales, les 6 plus grands consortiums énergétiques de la planète (dont le pétrole fait partie), et les 6 plus grands consortiums de l'agro-alimentaire (dont fait partie le contrôle des principales routes alimentaires du monde).
Ces 6.6.6. étant les plus hauts responsables de la finance internationale vont définir, à l'intérieur de leur réunion, une "Stratégie commune" en vue de la mainmise absolue sur le "Commerce Mondial"; sur la possession de l'Arme Energétique (porte ouverte sur le XXIe siècle); et sur le contrôle international de l'agro-alimentaire (lequel comprend aussi, pour eux, les consortiums pharmaceutiques comprenant, à leur tour, le marché mondial des "Vitamines" et des "Vaccins").

Leur "plan" se résume à trois orientations majeures: "L'Economique, le Politique et le Social pour les années 70 et 80. S'il réussit, il doit irrémédiablement déboucher sur la prise du "Pouvoir Mondial" par la mise en place du "Nouvel Ordre Mondial"; le même dont le Président américain George Bush fera tant la promotion au début des années 90.

Titre du Document des 6.6.6.: "PANEM ET CIRCENSES": (Du Pain et des Jeux du Cirque).
But du Projet Mondialiste: Le "Génocide du Vital au Profit du Rentable Occulte".
Moyens de Financement du Projet: Entre autre, se servir de l'Aide Humanitaire, de l'Aide Alimentaire Internationale afin de financer les "Multinationales" des 6.6.6.

LE DOCUMENT: [Toutes les périodes historiques ayant mené à la décadence des civilisations étaient toutes marquées, sans exception, par "L'Es-prit d'Errance des Hommes". Aujourd'hui, nous devons faire en sorte que cet "Esprit" se traduise par une "Société Mondiale du Loisir" sous toutes ses formes. Ce "Loisir" doit se composer du [Sexe], des [Drogues], du [Sport], des [Voyages/l'Exotisme], et des [Loisirs] en général, mais accessibles à toutes les couches de la Société. L'Homme doit arriver à croire qu'il est "Moderne", et que sa modernité est composée de sa capacité, et de sa possibilité de pouvoir jouir largement, et maintenant de tout ce qui l'entoure.
Pour parvenir à cet objectif, il est impératif de pouvoir infiltrer les Médias (Radio, Télévision, Journaux), les milieux de la "Mode" et la "Culture" (les milieux de la Nouvelle Musique) par lesquels nous influencerons, à coup sûr, toutes les couches des Sociétés Occidentales. Ainsi en tenant sous la coupe des "Sens" la jeunesse (les adultes de demain), nous aurons par conséquent la voie libre pour infiltrer, et transformer en profondeur, sans être inquiétés, le Politique, le Système Légal et l'Education; ce qui nous permettra de modifier en profondeur le cours, l'orientation future des Sociétés visées par notre "Plan".
Les populations, nous le savons, n'ont pas de mémoire historique. Ils répètent inlassablement les erreurs du passé sans se rendre compte que ces mêmes erreurs avaient conduits leurs pères, avant eux, aux mêmes déchéances qu'ils vivront en pire avant la fin de ce siècle. Voyez, par exemple, ce que leurs grands-pères ont vécu au début de ce siècle grâce au travail acharné de nos prédécesseurs.
Après avoir connu, sans limites, la libération des moeurs, l'abolition de la morale (en d'autres mots, l'errance de l'esprit), ils expérimentèrent la "Crise Economique", puis la "Guerre". Aujourd'hui leurs petits-enfants et leurs enfants se dirigent droits vers un aboutissement semblable, pire encore car cette fois-ci, il nous permettra enfin de mettre sur pied notre "Nouvel Ordre Mondial" sans qu'aucun d'entre eux ne soient à même de s'en rendre compte, trop préoccupés qu'ils seront tous à satisfaire exagérément leur besoins sensuels les plus primaires.

Une "Norme" générale plus qu'importante, et qui a déjà fait ses preuves au début de ce présent siècle dans la construction, et la mise en place du [Système Communiste] par les regrettés Hauts Officiers de nos loges, est la rentabilité de "l'Exception". En principe, nous le savons, l'Exception prouve la Règle générale qui lui est contraire. Mais dans notre vocabulaire, l'Exception c'est ce qui doit être imposée à tous. Nous devons faire en sorte de faire des "Exceptions" dans différentes sphères de la Société, comme devant être de nouvelles "Règles" générales applicables à tous, un objectif premier de toutes les futures contestations sociales menées par la Jeunesse des Nations.
Ainsi l'Exception deviendra le détonateur par lequel toute la société historique s'effondrera sur elle-même dans un essoufflement et une confusion sans précédent.

Les fondements de la "Société Occidentale", dans leur essence, proviennent en droite ligne, de l'héritage Judéo-Chrétien. C'est précisément ce même héritage qui fit de la "Famille", le "Noeud", la "Pierre Angulaire" de tout l'édifice social actuel. Nos prédécesseurs qui avaient financé les écrivains révolutionnaires de la fin du XIX° siècle et du début du XX° siècle avaient compris l'importance de fractionner, puis de faire éclater ce "Noyau vital" s'ils voulaient, en Russie, parvenir à mettre en place le nouveau "Système Communiste" d'alors.
Et c'est précisément ce qu'ils firent en faisant minutieusement produire par les philosophes et les écrivains non-conformistes de l'époque: "Un Manifeste à la gloire de l'Etat-Dieu"; celui-ci ayant la primauté absolue sur l'individu, sur la "Famille".
Pour aboutir avec certitude à la construction d'un Gouvernement Mondial, [Un Nouvel Ordre Mondial Communautaire] où tous les individus, sans exception, seront soumis à "l'Etat Mondial" de "l'Ordre Nouveau", nous devons, en premier lieu, faire disparaître la "Famille" (ce qui entraînera, du même coup, la disparition des enseignements religieux ancestraux), et en deuxième lieu, niveler tous les individus en faisant disparaître les "Classes Sociales", en particulier, les "Classes Moyennes". Mais nous devons procéder de manière à ce que tous ces changements apparaissent comme étant issus de la volonté populaire; qu'ils aient l'apparence de la "Démocratie".
En se servant de cas isolés, mais en les amplifiant à l'extrême avec l'aide de contestations étudiantes noyautées par nous, de journalistes favorables à notre cause et de politiciens achetés, nous parviendrons à faire mettre en place de nouveaux Organismes ayant toutes les apparences de la "Modernité", tel un "Bureau de la Protection de l'Enfance" protégé par une "Charte des Droits et Libertés".
Pour la réussite de notre "Plan Mondial: [Le Plan Rouge]", il nous faut faire implanter dans toutes les Sociétés Occidentales des années 70', des "Bureaux pour la Protection de l'Enfance" dont les fonctionnaires (de jeunes intellectuels sans expérience, fraîchement sortis d'Universités où sont mis en évidence nos principes mondialistes), feront respecter à la lettre, sans discernement, la "Charte des Droits de l'Enfant". Qui osera s'opposer à cela sans en même temps être identifié aux barbaries du Moyen Age ?

Cette "Charte" laborieusement mise au point dans nos "Loges", nous permettra enfin de réduire à néant toute autorité parentale en faisant éclater la famille en individus farouchement opposés les uns aux autres pour la protection de leurs intérêts personnels. Elle encouragera les enfants à dénoncer des parents trop autoritaires parce que trop traditionnels, trop religieux. Elle contribuera ainsi à soumettre les parents à une "Psychose Collective de la Peur"; ce qui provoquera inéluctablement, d'une manière générale dans la société, un relâchement de l'autorité parentale. Ainsi nous aurons réussi, dans un premier temps, à produire une société semblable à celle de la Russie des années 50' où les enfants dénonçaient à l'Etat leurs parents, et cela sans que personne ne s'en aperçoive.
En transférant ainsi à l'Etat le "Rôle Parental", il nous sera plus facile, par la suite, de nous accaparer, une par une, de toutes les responsabilités qui avaient été, jusqu'à date, du ressort exclusif des parents. C'est ainsi que nous pourrons faire considérer par tous comme étant un abus contre l'enfant, l'enseignement religieux traditionnel d'origine Judéo-Chrétienne.
Dans un même temps, mais à un autre niveau, nous ferons inscrire dans les plus hautes Lois des Nations, que toutes les Religions, les Cultes et les Pratiques religieuses de tous genres, y compris la "Sorcellerie et la Magie" doivent toutes être respectées au même titre les unes que les autres.

Ce sera par la suite d'une aisance déconcertante que de transférer ce rôle de l'Etat par rapport à l'enfant aux plus hautes instances internationales, telles les Nations-Unies.
Comprenons bien ceci: "Notre but n'est pas de protéger les enfants ou qui que ce soit d'autre, mais bien de provoquer l'éclatement, puis la chute des Nations qui sont un obstacle majeur à la mise en place de notre "Nouvel Ordre Mondial". C'est la raison pour laquelle les "Bureaux de Protection de l'Enfance" doivent être investis d'une autorité légale absolue. Ils doivent être en mesure, comme bon leur semblera, mais toujours sous le prétexte de la protection de l'enfant, de pouvoir retirer ces derniers de leurs milieux familiaux originels, et les placer dans des milieux familiaux étrangers ou des Centres gouvernementaux déjà acquis à nos principes mondialistes et a-religieux. Par conséquent, sera ainsi achevée la brisure définitive de la "Cellule Familiale Occidentale". Car sans la protection et la surveillance de leurs parents originaux, ces enfants pourront ainsi être définitivement handicapés dans leur développement psychologique et moral, et représenter, par voie de conséquence naturelle, des proies facilement adaptables à nos visées mondialistes.
Pour la réussite assurée d'une telle entreprise, il est primordial que les fonctionnaires travaillant dans ces "Bureaux" au service de l'Etat, soient jeunes, sans expérience passée, imbus de théories que nous savons vides et sans efficacité, et surtout, soient obsédés par l'esprit missionnaire de grands protecteurs de l'enfance menacée. Car pour eux, tous les parents doivent représenter des criminels en puissance, des dangers potentiels au bien-être de l'enfant ici considéré comme étant un "Dieu".
Un "Bureau de la Protection de l'Enfance" et une "Charte des Droits de l'Enfant" n'ont aucune raison d'être sans enfants menacés. De plus, les exceptions et les exemples historiques utilisés pour leur mise en place finiraient, tôt ou tard, par disparaître s'ils n'étaient pas constamment alimentés par de nouveaux cas se produisant sur une base continue. En ce sens, nous devons infiltrer le "Système d'éducation" des Nations pour y faire disparaître, sous le couvercle de la "Modernité" et de "l'Evolution", l'enseignement de la Religion, de l'Histoire, de la Bienséance tout en diluant, en même temps, sous une avalanche d'expérimentations nouvelles dans le milieu de l'Education, celui de la langue et des mathématiques.

De cette manière, en enlevant aux jeunes générations, toute base et toute frontière morales, toute connaissance du passé (donc toute fierté nationale), donc tout respect d'autrui, tout pouvoir par la connaissance du langage et des sciences (donc sur la réalité), nous contribuerons à fabriquer une jeunesse largement disposée à toutes les formes de délinquance. Dans ce nouvel univers morcelé par la peur des parents, et leur abandon de toute responsabilité face à leurs enfants, nous aurons la voie libre pour former, à notre manière et selon nos objectifs premiers, une jeunesse où l'arrogance, le mépris, l'humiliation d'autrui seront considérés comme étant les nouvelles bases de "l'Affirmation de Soi" et de la "Liberté".
Mais nous savons, à même l'expérience du passé, qu'une jeunesse semblable est d'ores et déjà condamnée à son autodestruction car celle-ci est foncièrement "Individualiste", donc "Anarchiste" par définition. En ce sens, elle ne peut aucunement représenter une base solide pour la continuité de quelque société que ce soit, et encore moins une valeur sûre pour la prise en charge de ses vieillards.
Dans la même foulée, il est aussi impératif de faire créer une "Charte des Droits et Libertés Individuelles", et des "Bureaux de Protection du Citoyen" en faisant miroiter aux masses, que ces innovations font partie intégrante de la "Modernité" des "Sociétés Nouvelles" du XX° siècle.
De la même manière, et en même temps, mais à un autre niveau, faire voter de nouvelles Lois pour le "Respect et la Liberté Individuelles". Comme dans le cas de la "Famille", mais sur le plan de la "Société", ces Lois entreront en conflit avec les Droits de la Collectivité, menant ainsi les sociétés visées, droit à leur autodestruction. Car ici, l'inversion est totale: "Ce n'est plus la société (le droit de la majorité) qui doit être protégé contre des individus pouvant la menacer, mais bien plutôt (le Droit de l'Individu) qui se doit d'être protégé contre les menaces possibles de la majorité". Voilà le but que nous nous sommes fixés.
Pour achever l'éclatement de la famille, du système d'éducation, donc de la Société en général, il est primordial d'encourager la "Liberté Sexuelle" à tous les échelons de la Société Occidentale. Il faut réduire l'individu, donc les masses, à l'obsession de satisfaire leurs instincts primaires par tous les moyens possibles. Nous savons que cette étape représente le point culminant par lequel toute Société finira par s'effondrer sur elle-même. N'en a-t-il pas été ainsi de l'Empire Romain à son apogée, et de toutes civilisations semblables à travers l'histoire ?
Par des hommes de Science et des laboratoires financés par nos Loges, nous avons réussi à faire mettre au point un procédé chimique qui révolutionnera toutes les Sociétés Occidentales, et reléguera aux oubliettes pour toujours, les principes moraux et religieux Judéo-Chrétiens. Ce procédé, sous forme de pilule, ouvrira la voie toute grande à la "Liberté Sexuelle" sans conséquences, et poussera les "Femmes" des Nations à vouloir briser avec ce qui sera alors perçu comme étant le joug du passé (l'esclavage des femmes soumises à l'homme et à la famille traditionnelle Judéo-Chrétienne).

Jadis "Centre et pivot de la cellule familiale", la femme moderne, maintenant en tant qu'individu indépendant, voudra briser avec son rôle traditionnel, se détacher de la famille, et mener sa vie selon ses propres aspirations personnelles. Rien de plus naturel, nous le savons, mais là où nous interviendrons fortement, ce sera d'infiltrer tous les nouveaux "Mouvements de Contestation Féminins" en poussant leur logique jusqu'à ses extrêmes limites de conséquence. Et ces limites se trouvent déjà inscrites dans l'éclatement définitif de la famille traditionnelle et de la Société Judéo-Chrétienne.

Cette "Libération Sexuelle" sera le moyen ultime par lequel il nous sera possible de faire disparaître de la "Conscience Populaire" toute référence au "Bien et au Mal". L'effondrement de cette barrière religieuse et morale nous permettra d'achever le processus de la fausse "Libération de l'Homme de son Passé", mais qui, en réalité, est une forme d'esclavage qui sera profitable à nos "Plans Mondialistes".
Cette porte ouverte pour l'encouragement à la "Liberté sexuelle", au "Divorce", à "l'Avortement" sur demande, à la reconnaissance légale des diverses formes d'homosexualité nous aidera à modifier en profondeur les bases historiques du "Droit Légal" des Sociétés. Elle sera un atout majeur pour pousser l'ensemble des individus à un relâchement général des moeurs; pour diviser les individus les uns par rapport aux autres, selon leur instinct et leurs intérêts propres; pour détruire l'avenir de la jeunesse en la poussant aux expériences néfastes de la sexualité hâtive et de l'avortement; et pour briser moralement les générations futures en les poussant à l'alcoolisme, aux drogues diverses (dont nos Officiers supérieurs des Loges Internationales se chargeront d'en prendre le contrôle au niveau mondial), et au suicide (celui-ci considéré par une jeunesse désabusée et abandonnée à elle-même, comme étant une fin chevaleresque).
Décevons la jeunesse des Nations en lui montant ses parents comme étant irresponsables, irréligieux, immoraux; ne cherchant, en définitive, que le plaisir, l'évasion et la satisfaction effrénée de leurs instincts au prix du mensonge, de l'hypocrisie et de la trahison. Faisons du divorce et de l'avortement une nouvelle coutume sociale acceptée par tous. Poussons-la ainsi à la criminalité sous toutes ses formes, et à se réfugier en groupes distincts, hors d'atteinte du milieu familial qu'elle percevra, inévitablement, comme étant une menace pour sa propre survie. Le tissu social étant ainsi bouleversé à jamais, il nous sera dès lors possible d'agir sur le Politique et l'Economique des Nations afin de les soumettre à notre merci; pour en venir à accepter de force, nos Plans d'un Nouvel Ordre Mondial.
Car, il faut bien se l'avouer, les Nations, dépourvues qu'elles seront alors de pouvoir compter sur une jeunesse forte, sur une Société où les individus, regroupés autour d'un idéal commun, renforcé par des remparts moraux indéfectibles, aurait pu lui apporter son soutien historique, ne pourront qu'abdiquer à notre volonté mondiale.
Ainsi pourrons-nous alors inaugurer ce qui fut tant annoncé par nos créations passées: "Le système communiste qui prophétisait une révolution mondiale mise en branle par tous les rejetés de la terre", et le "Nazisme par lequel nous avions annoncé un Nouvel Ordre Mondial pour 1000 ans". Voilà notre but ultime; le travail récompensé de tous les valeureux morts au labeur pour son accomplissement depuis des siècles. Disons-le haut et fort: "Tous les Frères des Loges passées, morts dans l'anonymat pour la réalisation de cet Idéal qu'il nous est maintenant possible de toucher du bout des doigts".
Il est bien reconnu par tous que l'Homme, une fois après avoir assuré ses besoins primaires (nourriture, habillement et gîte), est beaucoup plus enclin à être moins vigilant. Permettons-lui d'endormir sa conscience tout en orientant à notre guise son esprit en lui créant, de pure pièce, des conditions économiques favorables. Donc, pendant cette période des années 70 où nos Agents s'infiltreront partout dans les différentes sphères de la Société pour faire accepter nos nouvelles normes dans l'Education, le Droit Légal, le Social et le Politique, nous veillerons à répandre autour de lui un climat économique de confiance.
Du Travail pour tous; l'ouverture du Crédit pour tous; des Loisirs pour tous seront nos tandems pour la création illusoire d'une nouvelle classe sociale: "la Classe Moyenne". Car une fois nos objectifs atteints, cette "Classe" du milieu, située entre les pauvres séculaires, et nous les riches, nous la ferons disparaître en lui coupant définitivement tout moyen de survie.
En ce sens, nous ferons des Etats-Nations, les nouveaux "Parents" des individus. A travers ce climat de confiance où nos "Agents Internationaux" auront fait le nécessaire pour écarter tout spectre de guerre mondiale, nous encouragerons la "Centralisation" à outrance pour l'Etat. De cette manière, les individus pourront acquérir l'impression d'une liberté totale à explorer pendant que le fardeau légendaire des responsabilités personnelles sera transféré à l'Etat.

C'est ainsi qu'il nous sera possible de faire augmenter d'une manière vertigineuse le fardeau de l'Etat en multipliant sans limites aucune la masse des fonctionnaires-intellectuels. Assurés pour des années à l'avance d'une sécurité matérielle, ceux-ci seront par conséquent, de parfaits exécutants du "Pouvoir Gouvernemental"; en d'autres mots, de notre "Pouvoir".
Créer ainsi une masse impressionnante de fonctionnaires qui, à elle seule, formera (un Gouvernement dans le gouvernement), quel que soit le parti politique qui sera alors au pouvoir. Cette machine anonyme pourra nous servir un jour de levier, lorsque le moment sera venu, pour accélérer l'effondrement économique des Etats-Nations; car ceux-ci ne pourront pas indéfiniment supporter une telle masse salariale sans devoir s'endetter au delà de leurs moyens.

D'un autre coté, cette même machine qui donnera une image froide et insensible de l'appareil gouvernemental; cette machine complexe et combien inutile dans beaucoup de ses fonctions, nous servira de paravent et de protection contre les populations. Car qui osera s'aventurer à travers les dédales d'un tel labyrinthe en vue de faire valoir ses doléances personnelles ?
Toujours pendant cette période d'étourdissement général, nous en profiterons aussi pour acheter ou éliminer, selon les nécessités du moment, tous les dirigeants d'entreprises, les responsables des grands Organismes d'Etat, les Centres de Recherche Scientifique dont l'action et l'efficacité risqueraient de donner trop de pouvoir aux Etats-Nations. Il ne faut absolument pas que l'Etat devienne une force indépendante en elle-même qui risquerait de nous échapper, et de mettre en danger nos "Plans" ancestraux.
Nous veillerons aussi à avoir une mainmise absolue sur toutes les structures supranationales des Nations. Ces Organismes internationaux doivent être placés sous notre juridiction absolue.
Dans le même sens, et pour garantir la rentabilité de notre influence auprès des populations, nous devrons contrôler tous les Médias d'Information. Nos Banques verront donc à ne financer que ceux qui nous sont favorables tandis qu'elles superviseront la fermeture des plus récalcitrants. Cela devrait en principe passer presque inaperçu dans les populations, absorbées qu'elles seront par leur besoin de faire plus d'argent, et de se divertir.

Nous devrons nous occuper à finaliser, dès maintenant, la phase de dérégionalisation des régions rurales amorcée au début de la "Crise Economique" de 1929. Surpeupler les villes était notre tandem de la "Révolution Industrielle". Les propriétaires ruraux, par leur indépendance économique, leur capacité à produire la base de l'alimentation des Etats, est une menace pour nous, et nos Plans futurs. Entassés dans les villes, ils seront plus dépendants de nos industries pour survivre.
Nous ne pouvons nous permettre l'existence de groupes indépendants de notre "Pouvoir". Donc éliminons les propriétaires terriens en faisant d'eux des esclaves obéissants des Industries étant sous notre contrôle. Quant aux autres, permettons-leur de s'organiser en Coopératives Agricoles que nos Agents infiltreront pour mieux les orienter selon nos priorités futures.
A travers l'Etat, attachons-nous à bien mettre en évidence le "Respect" obligatoire de la diversité des "Cultures", des "Peuples", des "Religions", des "Ethnies" qui sont autant de moyens, pour nous, pour faire passer la "Liberté Individuelle" avant la notion "d'Unité Nationale"; ce qui nous permettra de mieux diviser les populations des Etats-Nations, et ainsi les affaiblir dans leur autorité, et dans leur capacité de manoeuvrer. Poussé à ces extrêmes limites, mais sur le plan international, ce concept, dans le futur, poussera les ethnies des différentes Nations à se regrouper pour revendiquer, individuellement, chacune leur propre part du "Pouvoir"; ce qui achèvera de ruiner les Nations, et les fera éclater dans des guerres interminables.
Lorsque les Etats-Nations seront ainsi affaiblis par autant de luttes intestines, toutes fondées sur la reconnaissance des "Droits des Minorités" à leur Indépendance; que les nationalistes divisés en différentes factions culturelles et religieuses s'opposeront aveuglément dans des luttes sans issue; que la jeunesse aura totalement perdu contact avec ses racines; alors nous pourrons nous servir des Nations-Unies pour commence à imposer notre Nouvel Ordre Mondial.
D'ailleurs, à ce stade-là, les "Idéaux Humanitaires, Sociaux et Historiques" des Etats-Nations auront depuis longtemps éclaté sous la pression des divisions intérieures.]
Fin du Document des 6.6.6. daté de fin Juin 1967.Dix huit ans plus tard, soit (6.6.6.) dans le temps, se tint une autre Réunion d'importance au Canada. Le Groupe des 6.6.6. se réunit encore une fois à Toronto, à la fin de Juin 1985, mais cette fois-ci afin de finaliser les dernières étapes devant déboucher, et sur la chute des Etats-Nations, et sur la prise du Pouvoir International par les Nations-Unies.

DOCUMENT: "L'AURORE ROUGE"
Titre du document des 6.6.6.: L'AURORE ROUGE.
But du Projet Mondialiste: ETABLISSEMENT DE L'OCCULTE MONDIAL
Moyens de Financement du Projet: Contrôle du F.M.I., du G.A.T.T., de la Commission de Bruxelles, de l'OTAN, de l'O.N.U. et d'autres
Organismes Internationaux.

[Les dernières dix-huit années furent très profitables pour l'avancement de nos projets mondiaux. Je peux vous dire, Frères, que nous touchons maintenant presque au but. La chute des Etats-Nations n'est plus qu'une question de temps, assez court, dois-je vous avouer en toute confiance.
Grâce à nos Agents d'infiltration et à nos moyens financiers colossaux, des progrès sans précédents ont maintenant été accomplis dans tous les domaines de la Science et de la Technologie dont nous contrôlons financièrement les plus grandes corporations. Depuis les réunions secrètes avec M. de Rotchild dans les années 56, et qui avaient pour but de mettre au point le développement, et l'implantation mondiale des "Ordinateurs", il nous est maintenant possible d'entrevoir la mise en place d'un genre "d'Autoroute Internationale" où toutes ces machines seraient reliées entre elles. Car, comme vous le savez déjà, le contrôle direct et individuel des populations de la planète, serait à tout le moins totalement impossible sans l'usage des Ordinateurs, et leur rattachement électronique les uns par rapport aux autres en un vaste "Réseau Mondial".
Ces machines d'ailleurs ont l'avantage de pouvoir remplacer des millions d'individus. De plus, elles ne possèdent ni conscience, ni morale aucune; ce qui est indispensable pour la réussite d'un projet comme le nôtre. Surtout, ces machines accomplissent, sans discuter, tout ce qui leur est dicté. Elles sont des esclaves parfaits dont ont tant rêvé nos prédécesseurs, mais sans qu'ils aient été à même de se douter qu'un jour, il nous serait possible d'accomplir un tel prodige. Ces machines sans patrie, sans couleur, sans religion, sans appartenance politique, sont l'ultime accomplissement et outil de notre Nouvel Ordre Mondial. Elles en sont la "Pierre angulaire" !
L'organisation de ces machines en un vaste "Réseau mondial" dont nous contrôlerons les leviers supérieurs, nous servira à immobiliser les populations. Comment ?

Comme vous le savez, la structure de base de notre Nouvel Ordre Mondial est composée, dans son essence, d'une multitude de "Réseaux" divers couvrant chacun toutes les sphères de l'activité humaine sur toute l'étendue de la planète. Jusqu'à ce jour, tous ces "Réseaux" étaient reliés entre eux par une base idéologique commune: celle de l'Homme comme étant le "Centre" et "l'Ultime Accomplissement" de l'Univers.
Ainsi, grâce à tous ces "Réseaux" unis par le lien de la "Nouvelle Religion de l'Homme pour l'Homme", nous avons pu facilement infiltrer tous les secteurs humains dans tous les pays Occidentaux, et en modifier la base "Judéo-Chrétienne". Le résultat est qu'aujourd'hui, cet Homme, qu'il fasse partie du Politique, de l'Economique, du Social, de l'Education, du Scientifique ou du Religieux, a déjà, depuis notre dernière Réunion de fin Juin 67, abandonné son héritage passé pour le remplacer par notre idéal d'une Religion Mondiale basée uniquement sur l'Homme. Coupé ainsi qu'il est dorénavant de ses racines historiques, cet Homme n'attend plus, en définitive, que lui soit proposé une nouvelle idéologie. Celle-ci, bien entendue, est la nôtre; celle du "Village Communautaire Global" dont il sera le "Centre". Et c'est précisément ce que nous lui apporterons en l'encourageant à faire partie, "Corps et Ame", de ce "Réseau Electronique Mondial" où les frontières des Etats-Nations auront été à tout jamais abolies, anéanties jusqu'à leurs racines les plus profondes.
Pendant que cet homme égaré sera absorbé par son enthousiasme aveugle à faire partie de sa nouvelle "Communauté Mondiale" en faisant partie de ce vaste "Réseau d'Ordinateurs", pour notre compte, nous verrons, à partir des leviers supérieurs qui lui seront cachés, à le ficher, à l'identifier, à le comptabiliser, et à le rentabiliser selon nos propres objectifs.
Car à l'intérieur de cette "Nouvelle Société Globale", aucun individu ayant un potentiel de "Rentabilité" pour nous, ne pourra nous échapper. L'apport constant de la "Technologie Electronique" devra nous assurer de tous les moyens pour ficher, identifier, et contrôler tous les individus des populations de l'Occident. Quant à ceux qui ne représenteront aucune "Rentabilité Exploitable" par nous, nous verrons à ce qu'ils s'éliminent d'eux-mêmes à travers toutes les guerres intestines locales que nous aurons pris soin de faire éclater ici et là en nous ayant servi, et de la "Chute de l'Economie" des Etats-Nations, et des "Oppositions et des Revendications" des divers groupes composant ces mêmes Etats.

Voici donc la manière détaillée par laquelle nous procéderons d'ici 1998 pour paver la route à la naissance de notre "Gouvernement Mondial".
1. - Décupler la "Société des Loisirs" qui nous a été si profitable à date. En nous servant de l'invention du "Vidéo" que nous avons financé, et des jeux qui lui sont rattachés, finissons de pervertir la morale de la jeunesse. Offrons-lui la possibilité de satisfaire maintenant tous ses instincts. Un être possédé par ses sens, et esclave de ceux-ci, nous le savons, n'a ni idéal, ni force intérieure pour défendre quoi que ce soit. Il est un "Individualiste" par nature, et représente un candidat parfait que nous pouvons modeler aisément selon nos désirs et nos priorités. D'ailleurs, rappelez-vous avec quelle facilité nos prédécesseurs ont pu orienter toute la jeunesse allemande au début du siècle en se servant du désabusement de cette dernière !
2. - Encourager la "Contestation Etudiante" pour toutes les causes rattachées à "l'Ecologie". La protection obligatoire de cette dernière sera un atout majeur le jour où nous aurons poussé les Etats-Nations à échanger leur "Dette Intérieure" contre la perte de 33 % de tous leurs territoires demeurés à l'état sauvage.
3. - Comblons le vide intérieur de cette jeunesse en l'initiant, dès son tout jeune âge, à l'univers des Ordinateurs. Utilisons, pour cela, son système d'éducation. Un esclave au service d'un autre esclave que nous contrôlons.
4. - Sur un autre plan, établissons le "Libre-Echange International" comme étant une priorité absolue pour la survie économique des Etats-Nations. Cette nouvelle conception économique nous aidera à accélérer le déclin des "Nationalistes" de toutes les Nations; à les isoler en factions diverses, et au moment voulu, à les opposer farouchement les uns aux autres dans des guerres intestines qui achèveront de ruiner ces Nations.
5. - Pour nous assurer à tout prix de la réussite d'une telle entreprise, faisons en sorte que nos Agents déjà infiltrés dans les Ministères des Affaires Intergouvernementales et de l'Immigration des Etats-Nations fassent modifier en profondeur les Lois de ces Ministères. Ces modifications viseront essentiellement à ouvrir les portes des pays occidentaux à une immigration de plus en plus massive à l'intérieur de leurs frontières (immigrations que nous aurons d'ailleurs provoquées en ayant pris soin de faire éclater, ici et là, de nouveaux conflits locaux). Par des campagnes de Presse bien orchestrées dans l'opinion publique des Etats-Nations ciblées, nous provoquerons chez celles-ci un afflux important de réfugiés qui aura pour effet, de déstabiliser leur économie intérieure, et de faire augmenter les tensions raciales à l'intérieur de leur territoire. Nous verrons à faire en sorte que des groupes d'extrémistes étrangers fassent partie de ces afflux d'immigrants; ce qui facilitera la déstabilisation politique, économique et sociale des Nations visées.
6. - Ce "Libre-Echange" qui, en réalité, n'en est pas un car il est déjà contrôlé par nous tout au sommet de la hiérarchie économique, noyautons-le en "Trois Commissions Latérales": [celle de l'Asie, celle de l'Amérique, celle de l'Europe]. Il nous apportera la discorde à l'intérieur des Etats-Nations par la hausse du chômage relié aux restructurations de nos Multinationales.
7. - Transférons lentement, mais sûrement, nos multinationales dans de nouveaux pays acquis à l'idée de "l'Economie de Marché", tels les pays de l'Est de l'Europe, en Russie et en Chine par exemple. Nous nous fichons bien, pour l'instant, si leur population représente ou non un vaste bassin de nouveaux consommateurs. Ce qui nous intéresse, c'est d'avoir accès, en premier lieu, à une "Main-d'œuvre-Esclave" (à bon marché et non syndiquée) que nous offrent ces pays et ceux du Tiers-monde. D'ailleurs, leurs gouvernements ne sont-ils pas mis en place par nous ? Ne font-ils pas appel à l'aide étrangère, et aux prêts de notre "Fond Monétaire International" et de notre "Banque Mondiale" ? Ces transferts offrent plusieurs avantages pour nous. Ils contribuent à entretenir ces nouvelles populations dans l'illusion d'une "Libération Economique", d'une "Liberté Politique" alors qu'en réalité, nous les dominerons par l'appétit du gain et un endettement dont ils ne pourront jamais s'acquitter. Quant aux populations occidentales, elles seront entretenues dans le rêve du [Bien-Etre Economique] car les produits importés de ces pays ne subiront aucune hausse de prix. Par contre, sans qu'elles s'en aperçoivent au début, de plus en plus d'industries seront obligées de fermer leurs portes à cause des transferts que nous aurons effectués hors des pays occidentaux. Ces fermetures augmenteront le chômage, et apporteront des pertes importantes de revenus pour les Etats-Nations.
8. - Ainsi nous mettrons sur pied une "Economie Globale" à l'échelle mondiale qui échappera totalement au contrôle des Etats-Nations. Cette nouvelle économie sera au-dessus de tout; aucune pression politique ou syndicale ne pourra avoir de pouvoir sur elle. Elle dictera ses propres "Politiques Mondiales", et obligera à une réorganisation politique, mais selon nos priorités à l'échelle mondiale.
9. - Par cette "Economie Indépendante" n'ayant de Lois que nos Lois, nous établirons une "Culture de Masse Mondiale". Par le contrôle international de la Télévision, des Médias, nous instituerons une "Nouvelle Culture", mais nivelée, uniforme pour tous, sans qu'aucune "Création" future ne nous échappe. Les artistes futurs seront à notre image ou bien ne pourront survivre. Fini donc ce temps où des "Créations Culturelles Indépendantes" mettaient à tout moment en péril nos projets mondialistes comme cela fut si souvent le cas dans le passé.
10. - Par cette même économie, il nous sera alors possible de nous servir des forces militaires des Etats-Nations (telles celles des Etats-Unis) dans des buts humanitaires. En réalité, ces "Forces" nous serviront à soumettre des pays récalcitrants à notre volonté. Ainsi les pays du Tiers-Monde et d'autres semblables à eux ne pourront pas être en mesure d'échapper à notre volonté de nous servir de leur population comme main-d'œuvre-esclave.
11. - Pour contrôler le marché mondial, nous devrons détourner la productivité de son but premier (libérer l'homme de la dureté du travail). Nous l'orienterons en fonction de la retourner contre l'homme en asservissant ce dernier à notre système économique où il n'aura pas le choix de devenir notre esclave, et même un futur criminel.
12. - Tous ces transferts à l'étranger de nos Multinationales, et la réorganisation mondiale de l'économie auront pour but, entre autres, de faire grimper le chômage dans les pays occidentaux. Cette situation sera d'autant plus réalisable parce qu'au départ, nous aurons privilégié l'importation massive des produits de base à l'intérieur des Etats-Nations et, du même coup, nous aurons surchargé ces Etats par l'emploi exagéré de leur population à la production de services qu'ils ne pourront plus payer. Ces conditions extrêmes multiplieront par millions les masses d'assistés sociaux de tous genres, d'illettrés, de sans abris.
13. - Par des pertes de millions d'emplois dans le secteur primaire; à même les évasions déguisées de capitaux étrangers hors des Etats-Nations, il nous sera ainsi possible de mettre en danger de mort l'harmonie sociale par le spectre de la guerre civile.
14. - Ces manipulations internationales des gouvernements et des populations des Etats-Nations nous fourniront le prétexte d'utiliser notre F.M.I. pour pousser les gouvernements occidentaux à mettre en place des "Budgets d'Austérité" sous le couvercle de la réduction illusoire de leur "Dette Nationale"; de la conservation hypothétique de leur "Cote de Crédit Internationale"; de la préservation impossible de la "Paix Sociale".
15. - Par ces "Mesures Budgétaires d'Urgence", nous briserons ainsi le financement des Etats-Nations pour tous leurs "Méga-Projets" qui représentent une menace directe à notre contrôle mondial de l'économie.
16. - D'ailleurs toutes ces mesures d'austérité nous permettront de briser les volontés nationales de structures modernes dans les domaines de l'Energie, de l'Agriculture, du Transport et des Technologies nouvelles.
17. - Ces mêmes mesures nous offriront l'occasion rêvée d'instaurer notre "Idéologie de la Compétition Economique". Celle-ci se traduira, à l'intérieur des Etats-Nations, par la réduction volontaire des salaires, les départs volontaires avec [Remises de Médailles pour Services rendus]; ce qui nous ouvrira les portes à l'instauration partout de notre "Technologie de Contrôle". Dans cette perspective, tous ces départs seront remplacés par des "Ordinateurs" à notre service.
18. - Ces transformations sociales nous aideront à changer en profondeur la main d'œuvre "Policière et Militaire" des Etats-Nations. Sous le prétexte des nécessités du moment, et sans éveiller de soupçons, nous nous débarrasserons une fois pour toutes de tous les individus ayant une "Conscience Judéo-Chrétienne". Cette "Restructuration des Corps Policiers et Militaires" nous permettra de limoger sans contestation, le personnel âgé, de même que tous les éléments ne véhiculant par nos principes mondialistes. Ceux-ci seront remplacés par de jeunes recrues dépourvues de "Conscience et de Morale", et déjà toutes entraînées, et favorables à l'usage inconsidéré de notre "Technologie de Réseaux Electroniques".
19. - Dans un même temps, et toujours sous le prétexte de "Coupures Budgétaires", nous veillerons au transfert des bases militaires des Etats-Nations vers l'Organisation des Nations-Unies.
20. - Dans cette perspective, nous travaillerons à la réorganisation du "Mandat International des Nations-Unies". De "Force de Paix" sans pouvoir décisionnel, nous l'amènerons à devenir une "Force d'Intervention" où seront fondues, en un tout homogène, les forces militaires des Etats-Nations. Ceci nous permettra d'effectuer, sans combat, la démilitarisation de tous ces Etats de manière à ce qu'aucun d'entre eux, dans l'avenir, ne soient suffisamment puissants (indépendants) pour remettre en question notre "Pouvoir Mondial".
21. - Pour accélérer ce processus de transfert, nous impliquerons la force actuelle des Nations-Unies dans des conflits impossibles à régler. De cette manière, et avec l'aide des Médias que nous contrôlons, nous montrerons aux populations l'impuissance et l'inutilité de cette "Force" dans sa forme actuelle. La frustration aidant, et poussée à son paroxysme au moment voulu, poussera les populations des Etats-Nations à supplier les instances internationales de former une telle "Force Multi-Nationale" au plus tôt afin de protéger à tout prix la "Paix".
22. - L'apparition prochaine de cette volonté mondiale d'une "Force Militaire Multi-Nationale" ira de pair avec l'instauration, à l'intérieur des Etats-Nations, d'une "Force d'Intervention Multi-Juridictionnelle". Cette combinaison des "Effectifs Policiers et Militaires", créée à même le prétexte de l'augmentation de l'instabilité politique et sociale grandissante à l'intérieur de ces Etats croulant sous le fardeau des problèmes économiques, nous permettra de mieux contrôler les populations occidentales. Ici, l'utilisation à outrance de l'identification et du fichage électronique des individus nous fournira une surveillance complète de toutes les populations visées.
23. - Cette réorganisation policière et militaire intérieure et extérieure des Etats-Nations permettra de faire converger le tout vers l'obligation de la mise en place d'un "Centre Mondial Judiciaire". Ce "Centre" permettra aux différents "Corps Policiers des Etats-Nations" d'avoir rapidement accès à des "Banques de Données" sur tous les individus potentiellement dangereux pour nous sur la planète. L'image d'une meilleure efficacité judiciaire, et les liens de plus en plus étroits créés et entretenus avec le "Militaire", nous aideront à mettre en valeur la nécessité d'un "Tribunal International" doublé d'un "Système Judiciaire Mondial"; l'un pour les affaires civiles et criminelles individuelles, et l'autre pour les Nations.
24. - Au cours de la croissance acceptée par tous de ces nouvelles nécessités, il sera impérieux pour nous de compléter au plus tôt le contrôle mondial des armes à feu à l'intérieur des territoires des Etats-Nations. Pour ce faire, nous accélérerons le "PLAN ALPHA" mis en œuvre au cours des années 60 par certains de nos prédécesseurs. Ce "Plan" à l'origine visait deux objectifs qui sont demeurés les mêmes encore aujourd'hui: Par l'intervention de "Tireurs fous", créer un climat d'insécurité dans les populations pour amener à un contrôle plus serré des armes à feu. Orienter les actes de violence de manière à en faire porter la responsabilité par des extrémistes religieux, ou des personnes affiliées à des allégeances religieuses de tendance "Traditionnelle", ou encore, des personnes prétendant avoir des communications privilégiées avec Dieu. Aujourd'hui, afin d'accélérer ce "Contrôle des Armes à Feu", nous pourrons utiliser la "Chute des Conditions Economiques" des Etats-Nations qui entraînera avec elle, une déstabilisation complète du Social; donc augmentation de la violence. Je n'ai pas besoin de vous rappeler, ni de vous démontrer, Frères, les fondements de ce "Contrôle" des armes à feu. Sans celui-ci, il deviendrait presque impossible pour nous de mettre à genoux les populations des Etats visés. Rappelez-vous avec quel succès nos prédécesseurs ont pu contrôler l'Allemagne de 1930 avec les nouvelles "Lois" mises en application à l'époque; Lois d'ailleurs sur lesquelles sont fondées les Lois actuelles des Etats-Nations pour ce même contrôle.
25. - Les dernières "Etapes" se rapportent à la "PHASE OMEGA" expérimentée à partir des expérimentations effectuées au début des années 70. Elles renferment la mise en application, à l'échelle mondiale, des "Armes Electro-Magnétiques". Les "Changements de Climat" entraînant la destruction des récoltes; la faillite dans ces conditions, des terres agricoles; la dénaturation, par moyens artificiels, des produits alimentaires de consommation courante; l'empoisonnement de la nature par une exploitation exagérée et inconsidérée, et l'utilisation massive de produits chimiques dans l'agriculture; tout cela, Frères, mènera à la ruine assurée des industries alimentaires des Etats-Nations. L'avenir du "Contrôle des Populations" de ces Etats passe obligatoirement par le contrôle absolu, par nous, de la production alimentaire à l'échelle mondiale, et par la prise de contrôle des principales "Routes Alimentaires" de la planète. Pour ce faire, il est nécessaire d'utiliser l'Electro-Magnétique, entre autre, pour déstabiliser les climats des Etats les plus productifs sur le plan agricole. Quant à l'empoisonnement de la nature, elle sera d'autant plus accélérée que l'augmentation des populations l'y poussera sans restriction.
26. - L'utilisation de l'Electro-Magnétique pour provoquer des "Tremblements de Terre" dans les régions industrielles les plus importantes des Etats-Nations contribuera à accélérer la "Chute Economique" des Etats les plus menaçants pour nous; de même qu'à amplifier l'obligation de la mise en place de notre Nouvel Ordre Mondial.
27. - Qui pourra nous soupçonner ? Qui pourra se douter des moyens utilisés ? Ceux qui oseront se dresser contre nous en diffusant de l'information quant à l'existence et au contenu de notre "Conspiration", deviendront suspects aux yeux des autorités de leur Nation et de leur population. Grâce à la désinformation, au mensonge, à l'hypocrisie et à l'individualisme que nous avons créé au sein des peuples des Etats-Nations, l'Homme est devenu un Ennemi pour l'Homme. Ainsi ces "Individus Indépendants" qui sont des plus dangereux pour nous justement à cause de leur "Liberté", seront considérés par leurs semblables comme étant des ennemis et non des libérateurs. L'esclavage des enfants, le pillage des richesses du Tiers-Monde, le chômage, la propagande pour la libération de la drogue, l'abrutissement de la jeunesse des Nations, l'idéologie du "Respect de la Liberté Individuelle" diffusée au sein des Eglises Judéo-Chrétiennes et à l'intérieur des Etats-Nations, l'obscurantisme considéré comme une base de la fierté, les conflits inter-ethniques, et notre dernière réalisation: "les Restrictions Budgétaires"; tout cela nous permet enfin de voir l'accomplissement ancestral de notre "Rêve": celui de l'instauration de notre "NOUVEL ORDRE MONDIAL".]
Fin du Document de Fin Juin 1985.CONCLUSION...
Alors, le "PROTOCOLE DE TORONTO (6.6.6.)", mythe ou réalité ? Ce serait comme de demander si "Le Meilleur des Mondes" est lui aussi un mythe ou une réalité même s'il s'agit d'un roman. Pourtant, son auteur, a lui aussi eu accès à des "Documents" d'époque pour le créer. Son auteur savait bien que la révélation, la diffusion des informations qu'il possédait, mais sous une autre forme que celle du roman, aurait éveillé chez les populations, beaucoup plus de méfiance que d'acceptation. Et combien d'autres auteurs ont dû, eux aussi, user du même stratagème pour avertir leurs contemporains, et les générations futures ?

Alors, le "PROTOCOLE DE TORONTO (6.6.6.)", mythe ou réalité ?
L'urgence de la situation actuelle, celle engendrée par le début des "Restrictions Budgétaires" qui marque le commencement de la fin, la réalisation proche du "Nouvel Ordre Mondial Occulte", ne permettait pas la rédaction d'un roman (ce qui aurait pris trop de temps dans le contexte présent).
Mais l'impact provoqué quant à la révélation de ces "Documents" est tout de même important car, leur publication, aura pour effet de placer sur la défensive ceux qui en sont à l'origine.
Ce qui est souhaité, ici, c'est qu'au-delà de la désinformation véhiculée, et entretenue par des politiciens sans scrupules, et par des gens apeurés face à la possibilité de perdre des intérêts personnels, chaque lecteur puisse réfléchir, se regrouper avec d'autres semblables à lui, et prendre maintenant des moyens pour survivre face à ce qui vient.
Même si ma vie est en danger à cause de la diffusion d'informations comme celles-ci, la vôtre l'est encore plus par l'ignorance de ces mêmes informations.

Alors, le "PROTOCOLE DE TORONTO (6.6.6.)", mythe ou réalité ?
A vous de répondre...
A vous de voir, dans les événements récemment passés et futurs, si ces "Documents" appartiennent au domaine de la fiction ou de la réalité.
A vous de réaliser que la peur n'a d'autre objet que de vous paralyser, et de vous placer à la merci de ceux qui ne veulent que vous contrôler pour mieux vous asservir selon leurs intérêts qui, en fin de compte, ne sont pas les vôtres.
Alors, le "PROTOCOLE DE TORONTO (6.6.6.)", mythe ou réalité ?

Serge Monast / Journaliste d'Enquête / Fin Mars 1995.

 

 

retour au sommaire